politiquePrésidentielleabonnés

Récit médiatique : un autre Macron est possible !

OPINION. Zemmour, Macron, Pécresse… Au gré de ses humeurs et des dernières actualités, le système médiatique alterne entre ses favoris du moment. Qu'importe, la bourgeoisie y trouve son compte, nous dit Régis de Castelnau.

Récit médiatique : un autre Macron est possible !


La machine médiatique et son carburant

La façon dont fonctionne le système médiatique à cinq mois du premier tour de l’élection présidentielle a quelque chose de fascinant. Tout d’abord, il faut répondre à la question de savoir ce qu’est le système médiatique. Il comprend évidemment les chaînes d’info qui sont tenues de réagir en temps réel et d’occuper leurs antennes avec une actualité qu’ils fabriquent eux-mêmes. Il y a aussi les journaux des grands réseaux hertziens qui fidélisent encore une clientèle très importante. Également, bien sûr, la presse dite écrite, qui présente aujourd’hui la particularité de posséder un double canal : celui, traditionnel, du papier articulé avec le numérique. Lequel ajoute aux publications des sites, un marketing permanent sur les réseaux et notamment sur Twitter. Le tout fait réagir les internautes qui produisent à leur tour un contenu important. Cette définition très schématique permet cependant de pointer une des caractéristiques principales de ce système. Celle d’être d’abord et avant tout, non un mode d’information permettant une appréhension objective du réel, mais une caisse de résonance qui le déforme complètement. C’est un fonctionnement circulaire devenu complètement caricatural dans sa façon de hiérarchiser l’information et d’imposer des « récits » médiatiques successifs. La restitution du réel est non seulement complètement déformée, mais elle privilégie également le futile autocentré au détriment de l’essentiel. La chaudière qui tire ce triste attelage a besoin d’être alimentée en carburant et si ces fameux récits reflètent la défense de certains intérêts, voire obéissent à des calculs cyniques, on peut dire aussi que la machine s’autoalimente mécaniquement.

« Zemmour au deuxième tour ! »

C’est ainsi qu’à partir du mois de septembre nous avons eu droit à « l’irruption » d’Éric Zemmour dans le champ électoral, avec une séquence de promotion de sa candidature assez effarante. Il est...

Contenu réservé aux abonnés

76 % de ce contenu restent à découvrir !

Pour le consulter, vous devez vous connecter ou vous abonner.

Chargement des commentaires...

Vous aimerez aussi

FP+