émeutesFPContenu payant

Émeutes : selon l'ancien directeur de la DGSE, « le pronostic vital du pays est engagé »

ARTICLE. Dans un entretien accordé au Figaro Magazine, l’ancien directeur de la DGSE, Pierre Brochand, affirme que les émeutes sont l'aboutissement de l'aveuglement coupable des élites et parle de 100 000 à 200 000 personnes impliquées dans les violences. Selon lui, « le pronostic vital du pays est engagé ».

/2023/07/emeutes


Une parole rare mais libre. Dans un entretien exclusif accordé au Figaro Magazine, Pierre Brochand, ancien directeur de la Direction générale de la sécurité extérieure (DGSE) de 2002 à 2008, est revenu sur les leçons à tirer après les émeutes. Selon lui, « le couvercle de la Cocotte-Minute a fini par sauter », après tant d’années pendant lesquelles « les diasporas, en gonflant démesurément (au bas mot 5 millions d’admissions supplémentaires depuis 2005) » ont atteint « une masse critique qui les rend confusément conscientes de leur force irrésistible », sans compter « les compromissions et les concessions unilatérales », « autant d’aveux de faiblesse appelant à la transgression avec l’émergence de contre-sociétés » qui « portent l’audace à s’ériger en souverainetés concurrentes sur un même espace “un et indivisible” ».


Une violence « à triple finalité »


Pourtant, les émeutes de 2005 avaient sonné comme une première alerte, mais les derniers événements ne sont que « l’aboutissement de cet...

Vous aimerez aussi