sociétéIslamophobie

"Islamophobie" : Gilles Verdez remis à sa place par la justice

21/04/2021

ARTICLE. Gilles Verdez a été condamné pour avoir diffamé Bernard de La Villardière. Le chroniqueur ne cessait d’attaquer le journaliste sur sa prétendue islamophobie. L’hystérie de l’ancien journaliste du Parisien a été sanctionnée, mais son patron Cyril Hanouna veille au grain. Il a lui-même payé l’amende.

"Islamophobie" : Gilles Verdez remis à sa place par la justice

Gilles Verdez vient de subir les affres de la justice. C’est lors d’une interview accordée au Monde, que Bernard de La Villardière a dévoilé l’issue de cette plainte qui était restée, jusqu’alors, secrète. Accusé d’avoir diffamé le journaliste Bernard de La Villardière, le chroniqueur de « Touche pas mon poste » (TPMP), l’émission de Cyril Hanouna, a été condamné par le tribunal à verser environ 5 000 euros au présentateur de l’émission Enquête exclusive.

Il m’a traité d’islamophobe chez Hanouna. À chaque fois qu’il peut se payer “Enquête exclusive”… Il m’accuse de ne pas faire mon travail de journaliste”, explique le journaliste de M6. C’est de notoriété publique, Gilles Verdez n’apprécie pas le travail de l’ancien présentateur de Zone Interdite. Il ne manque pas de le taxer d’islamophobie à chaque fois que s’en présente l’occasion. Le conflit était devenu criant lors de la séquence de TPMP intitulée 5 minutes de vérité, le 26 février 2018. Bernard de la Villardière avait alors dû essuyer les critiques virulentes de la militante décoloniale Rokhaya Diallo et de Gilles Verdez, lequel avait, une fois de plus, accusé son interlocuteur de stigmatiser les musulmans. "Je ne me sens pas concerné. Je trouve que c’est une accusation gratuite, dérisoire”, avait alors rétorqué l’accusé.

Spécialiste de l’indignation ciblée

Une affaire qui était montée jusqu’aux arcanes dirigeantes des deux chaînes concernées. C8 avait bien tenté de calmer le zèle de son chroniqueur, mais, en janvier 2019, Gilles Verdez avait réagi à nouveau à la diffusion d’un numéro d’"Enquête Exclusive", consacré à l’amour et au sexe au Maghreb. “Stigmatisation des musulmans, ostracisation, c’est mal ce que vous faites, j’en ai ras-le-bol”, avait déclamé le chroniqueur chez Hanouna. M6 s’était alors fendue d’un communiqué en janvier 2019, demandant à Gilles Verdez de...

Contenu disponible gratuitement

62 % de ce contenu restent à découvrir !

Pour accéder à la totalité des contenus gratuits, vous devez vous connecter ou créer un compte.

Chargement des commentaires...

Vous aimerez aussi

FP+