sociétéEurope

Pour Joffrin, vouloir quitter l’Europe suffit à vous ranger à l’extrême droite

19/11/2021

ARTICLE. Ce vendredi 19 novembre, dans l’émission l’Heure des pros sur CNews, Laurent Joffrin a affirmé que Marine Le Pen était d’extrême droite parce qu’elle voulait — selon lui — quitter l’Europe.

Pour Joffrin, vouloir quitter l’Europe suffit à vous ranger à l’extrême droite


Ce matin, dans l’Heure des pros de CNews. Thème du débat : « Une certaine tendance du journalisme français ». Pascal Praud somme Laurent Joffrin, débatteur et ex-patron du Nouvel Observateur puis de Libération, de lui dire en quoi le programme de Marine Le Pen était d’extrême droite. Ce à quoi le journaliste (reconverti, pour rappel, dans la politique) a répondu – reprenant l’habituel poncif de la gauche caviar depuis 40 ans – : « C’est la stigmatisation systématique de tous les migrants ». Mais cette fois-ci, Joffrin a décidé d’innover, en considérant que « la sortie de l’Europe, qui est pratiquement programmée » faisait partie des critères d’éligibilité pour être rattaché à ce camp. Omettant de rappeler que le Rassemblement national n'est plus officielement pro-Frexit.

Le sujet du débat portait initialement sur la pétition « Stop aux menaces de l’extrême droite visant les journalistes », signée par 35 sociétés de journalistes. Mais la discussion a vite dévié vers la définition de ce qu’est, réellement, l’extrême droite pour aboutir vers ce bien étrange postulat de Laurent Joffrin. « Ce n’est pas d’extrême droite de vouloir sortir de l’Europe. Ça n’a pas de sens, c’est même idiot ce que vous dites » a immédiatement rétorqué Pascal Praud, avant d’enchaîner, exemple à l’appui, « les Anglais sont d’extrême droite?  Le Brexit c’est l’extrême droite ? » Bon sens 1, bien pensance 0.

Cohérent dans le sectarisme

Laurent Joffrin a alors tenté de se justifier expliquant que, « quand on veut sortir de toutes les conventions internationales qui protègent les droits de l’homme, c’est une mesure d’extrême droite ». Assez curieusement, quand Pascal Praud a demandé quelques minutes plus tard (et à nouveau) si le Brexit était d’extrême droite, l’ancien homme fort de Libération a botté en touche. Après tout, les Anglais «...

Contenu disponible gratuitement

28 % de ce contenu restent à découvrir !

Pour accéder à la totalité des contenus gratuits, vous devez vous connecter ou créer un compte.

Chargement des commentaires...

Vous aimerez aussi

FP+