sociétéIslamisme

RATP : Borat ne fait pas rire des conducteurs de bus musulmans

05/11/2020

ARTICLE. Une affiche sur les bus RATP fait polémique : la présence du mot « Allah » sur la bague du personnage Borat ne passe pas aux yeux de certains conducteurs RATP qui appellent à la destruction de celle-ci. Un énième épisode polémique qui secoue la RATP en proie à l’entrisme religieux musulman ces vingt dernières années

RATP : Borat ne fait pas rire des conducteurs de bus musulmans

C’est une vidéo qui a mis l’accent sur les plaintes qui agitaient ici et là les réseaux sociaux. Un chauffeur de bus qui vient de terminer sa journée filme un bus dans un dépôt RATP. Sur le flan du véhicule, Borat, le personnage incarné par Sacha Baron Cohen, s’affiche langoureusement allongé, le regard aguicheur, un masque en guise de cache sexe. Mais là n’est pas l’objet du conflit. La caméra zoome sur un petit détail anodin en apparence, une bague que porte le personnage de fiction Kazakh. On y voit gravé le nom d’Allah. “Incroyable” lâche le cameraman qui poursuit : “donc on va gratter l’affiche”.

Cette vidéo constitue la queue de comète des polémiques ponctuelles au sujet de l’intégrisme musulman qui secouent régulièrement la RATP. En avril, un conducteur avait diffusé au haut-parleur de son bus des extraits du Coran, en mai 2019, un chauffeur refusait l’entrée à une femme dont il jugeait la tenue inconvenante. En juin 2019, Éric Diard (LR) et Éric Poulliat (LREM) avaient publié un rapport parlementaire sur « les services publics face à la radicalisation », fruit de longues auditions de fonctionnaires et de professionnels de terrain. Et avaient alerté sur la montée du radicalisme religieux, notamment à la RATP.

Au-delà de ces faits, anecdotiques en apparence, des problèmes plus alarmants sont remontés : des employés masculins refusant de serrer la main des femmes, ou bien encore leur interdisant l'accès à certains locaux dans les terminus, une conductrice “ostracisée” par ses collègues pour être allée à Ibiza pendant le ramadan…. Une enquête dans le NouvelObs, publiée en novembre 2015 évoquait : “Certains (conducteurs qui) utilisent les locaux de la RATP, voire les bus garés, tous feux éteints, pour faire leur prière et réclament régulièrement la mise à disposition de salles à cet effet”. Plus...

Contenu disponible gratuitement

60 % de ce contenu restent à découvrir !

Pour accéder à la totalité des contenus gratuits, vous devez vous connecter ou créer un compte.

Chargement des commentaires...

Vous aimerez aussi

FP+