sociétéÉcole

Rentrée scolaire : des gendarmes surarmés pour contrôler le port du masque

09/09/2020

Dans sa conférence de presse du 26 août, le ministre de l’Éducation, Jean-Michel Blanquer, avait promis une « année normale ». Reste encore à s’accorder sur le sens des mots…

Rentrée scolaire : des gendarmes surarmés pour contrôler le port du masque

La gendarmerie de l’Essonne s’en félicitait il y a quelques jours sur son compte Twitter : « Stylos, cahiers, livres…et masques ! Ce matin, les gendarmes de l’Essonne étaient au plus près des établissements scolaires pour faire respecter l’arrêté du préfet. » Le message était accompagné d’une vidéo qui nous montre, sur fond de musique club douteuse, le passage en revue des élèves par les gendarmes en uniformes devant l’entrée du Lycée Marie Laurencin (Essonne). En effet, le port du masque est obligatoire dans un rayon de 50m autour des établissements scolaires. A la fin de la vidéo, un insert du ministère de l’Intérieur nous rappelle la devise républicaine : liberté, égalité, fraternité…

Le phénomène n’est pas isolé, on le retrouve un peu partout sur le territoire depuis mardi 1er septembre, notamment dans les communes rurales. Le compte twitter de la gendarmerie de Besançon montrait il y a quelques jours les gendarmes attendant l’arrivée des cars scolaires pour s’assurer que chaque élève portait bien son masque, n’oubliant pas de souhaiter aux adolescents une « bonne rentrée ! »

En Saône-et-Loire, trois gendarmes armés de fusils d’assaut ont ainsi circulé dans le lycée Lucie-Aubrac pour s’assurer du respect des règles sanitaires. Des scènes ubuesques mais tout à fait réglementaires, puisqu’elles se déroulent dans le cadre des directives gouvernementales de rentrée, lesquelles préconisent effectivement l’envoi de patrouilles pour surveiller l’application des mesures anti-Covid.

Même chose au collège Condorcet de La-Chapelle-de-Guinchay. Le site Macon-infos nous informe que l'adjudant-chef Éric Herbiet, commandant la brigade de La Chapelle-de-Guinchay, « a supervisé l'opération préventive menée par une des patrouilles de la brigade et le peloton de surveillance et d'intervention de la gendarmerie de Mâcon venu en renfort ». En renfort… « C’est un bon signe pour les enfants », a déclaré au Web journal du Mâconnais la principale du collège, Maryline Pernot. Voilà une...

Contenu disponible gratuitement

4 % de ce contenu restent à découvrir !

Pour accéder à la totalité des contenus gratuits, vous devez vous connecter ou créer un compte.

Chargement des commentaires...

Vous aimerez aussi

FP+