sociétéImmigration

Un DJ ségrégationniste invité au « bal des migrants » à Paris

12/07/2021

ARTICLE. Le député François Jolivet a envoyé à la ministre Marlène Schiappa un courrier dénonçant les propos du DJ Fanaya. Invité à un « bal des migrants » organisé le 13 juillet à Paris, l’artiste ne voulait jouer que pour les personnes « non blanches ». Défendu par les organisateurs de l’événement, le DJ a toutefois préféré annuler sa présence.

Un DJ ségrégationniste invité au « bal des migrants » à Paris

« Je joue pour les personnes non blanches ». Voilà ce qu’a écrit sur le réseau social Instagram le DJ Fanaya, invité à se produire lors du bal des migrants mardi 13 juillet, à Paris. Des propos qui ont été relayés par le député LREM, François Jolivet, qui s’en est scandalisé sur Twitter. Il a ensuite adressé un courrier, le 9 juillet, à Marlène Schiappa, ministre déléguée chargée de la citoyenneté, pour lui demander « d’étudier les voies de recours pour interdire à cet artiste de se produire dans ces conditions », tout en s’interrogeant sur la capacité des organisateurs à « se conforter aux principes de la république. »

Au cœur de la polémique se trouve donc un artiste. “DJ Fanaya” est un habitué de la scène antiraciste et décoloniale. Ses propos ne sont guère étonnants, tant ils empruntent au vocabulaire si spécifique de cette mouvance qui considère qu’un racisme systémique opprime les personnes non blanches. Mais ces propos n’en sont pas moins choquants pour autant : « Je joue pour les personnes non-blanche et surtout pour les personnes noires », écrit-il sur Instagram. Plus loin, il enfonce le clou pour ne laisser aucune ambiguïté à ses propos : « les 2h où je mixerais : les blanc. he. s (sic) allez derrière et les autres (surtout les personnes noires), je vous invite à occuper la place et tout l’espace qui vous revient de droit. »



Elisabeth Moreno défend le bal

Des propos dont on s’étonne qu’ils puissent encore être tolérés comme une sorte de folklore, une sorte de racisme doux, acceptable, car venant de prétendus “opprimés”. Dimanche matin, Élisabeth Moreno, ministre déléguée chargée de l’égalité entre les femmes et les hommes, de la diversité et de l’égalité des chances était invitée dans l’émission de Christophe Beaugrand...

Contenu disponible gratuitement

59 % de ce contenu restent à découvrir !

Pour accéder à la totalité des contenus gratuits, vous devez vous connecter ou créer un compte.

Chargement des commentaires...

Vous aimerez aussi

FP+