cultureSociété

Académie des Oscars : La moraline aux trousses

13/09/2020

L’Académie des Oscars a annoncé cette semaine son propre plan de réforme. Repoussant un peu plus loin les standards du nombrilisme identitaire, le nouveau plan impose des critères de diversité pour la catégorie du meilleur film, dès 2024. L’art pour l’art…politique !

Académie des Oscars : La moraline aux trousses

Être dans le vent est une ambition de feuille morte, avait pourtant prévenu Gustave Thibon. Mais il faut croire qu’il n’y a pas de petites ambitions pour l’Académie des Oscars qui, en partie boycottée en 2016 pour cause d’« invisibilisation » des acteurs noirs, a décidé cette année de redorer son blason ; couleur rose moraline. Quatre ans après l’affaire #oscarsowhite (Oscars si blancs), l’Academy of motion picture arts and sciences (Ampas), l’organisation qui gère la remise des Oscars, a présenté mardi dernier un plan de refonte des critères d’éligibilité à la catégorie du meilleur film (la seule où tous les membres de l’Académie peuvent voter). Le journal Le Monde nous apprend que l’initiative vise à « encourager la diversité ». Joli euphémisme.

Non, en fait l’Académie des Oscars a dépassé le stade des encouragements pour celui de la contrainte, privilégiant ce qui ressemble peu ou prou à un très banal art politique officiel. Il est loin le temps où l’on pouvait se moquer des Soviétiques et du « réalisme socialiste ». Andreï Jdanov a fait ses petits de l’autre côté de l’Atlantique, et le réalisme ne s’en porte pas beaucoup mieux. Jugez plutôt : en 2024, pour être éligible à l’oscar du meilleur film, le long métrage devra répondre, sur le plan de la diversité, à un certain nombre de critères, au choix : à l’écran, au sein de l’équipe du film, dans l’accès à l’industrie cinématographique ou au sein de l’équipe chargée du développement et de la sortie du film. Concernant le premier, à savoir la diversité à l’écran, l’œuvre devra répondre à au moins une de ces configurations : un rôle principal ou un rôle secondaire important provient d’un groupe « racial » ou ethnique sous-représenté ; au moins 30 % des rôles secondaires proviennent de deux groupes sous-représentés (les personnes provenant d’un groupe « racial »...

Contenu disponible gratuitement

64 % de ce contenu restent à découvrir !

Pour accéder à la totalité des contenus gratuits, vous devez vous connecter ou créer un compte.

Chargement des commentaires...

Vous aimerez aussi

FP+