cultureEcologieabonnés

Comment fonctionne le GIEC ?

14/08/2021

CRITIQUE. Physicien chercheur au Laboratoire des sciences du climat et de l’environnement, François-Marie Bréon a publié fin 2020 Réchauffement climatique (édition HumenSciences). Un livre pédagogique qui passe en revue les informations importantes au sujet du climat, notamment le fonctionnement du GIEC.

Comment fonctionne le GIEC ?

« Ce livre ne vous dit pas ce qu’il faut penser, mais ce qu’il faut savoir ». C’est ce qui est écrit sur la couverture, comme une forme de sous-titre. Argument markéting ? S’il était autorisé de le penser au départ, la lecture confirme absolument cette précision éditoriale et c’est sans doute ce qui fait tout l’intérêt de cet ouvrage à la fois informé et pédagogique. Pas de leçon de morale, pas d’injonction scientiste, pas de mépris, mais une présentation claire et une invitation citoyenne à s’en emparer.

Dès l’introduction, le chercheur nous présente son parcours, sa spécialité (l’utilisation des satellites pour l’observation des paramètres du climat) et sa participation, à partir de 2010, à la rédaction du cinquième rapport du GIEC. Il raconte sa passion pour les questions d’énergie et son envie de rendre accessible l’état des connaissances sur le climat au grand public. Son livre a été construit en ciblant les questions les plus fréquemment posées, en vue de corriger les erreurs les plus souvent commises.

La première d’entre elles concerne le GIEC. C’est celle sur laquelle nous allons nous attarder aujourd’hui, pour faire écho au Sixième rapport en cours de publication qui suscite à nouveau la controverse.

D’où vient le GIEC ?

Dans les laboratoires de recherche, la prise de conscience a eu lieu dans les années 1980. Les spécialistes du climat ont commencé à comprendre, grâce aux premières simulations, que la hausse du CO2 atmosphérique et autres gaz à effet de serre allaient entraîner mécaniquement une hausse de la température terrestre.

Grâce à des mesures de la composition atmosphérique qui démontraient une augmentation rapide des concentrations de gaz à effet de serre, les climatologues ont sonné l’alarme. À la demande du G7, deux organismes de l’ONU dédiés au climat ont créé le Groupe d’experts intergouvernemental...

Contenu réservé aux abonnés

82 % de ce contenu restent à découvrir !

Pour le consulter, vous devez vous connecter ou vous abonner.

Chargement des commentaires...

Vous aimerez aussi

FP+