cultureculture

Macbeth à la Scala de Milan : entre amour, haine et pouvoir

OPINION. La traditionnelle soirée du théâtre la Scala de Milan début décembre a inauguré la saison avec une représentation de l’opéra Macbeth, de Giuseppe Verdi. Une mise en scène audacieuse des tourments de la quête de pouvoir.

Macbeth à la Scala de Milan : entre amour, haine et pouvoir


Au pied de la statue de Leonardo Da Vinci, on imagine le froissement des tissus, les talons qui frappent le pavé et l’obscurité naissante déchirée par le flash des appareils photo. Tout le gratin milanais se presse aux abords de la Scala pour l’inauguration de la saison du 7 décembre, la célèbre Prima.

La Prima, une tradition milanaise

Le 7 décembre est avant tout la fête de Saint Ambroise, Saint Patron de Milan. Célèbre pour avoir été le maître à penser de Saint Augustin, il fut nommé évêque de Milan le 7 décembre 374. C’est l’occasion chaque année pour la ville de festoyer, d’autant que le lendemain, jour de l’Immaculée Conception, est férié en Italie. Il est intéressant de noter qu’à l’heure où certains élus français deviennent frileux à l’idée d’afficher Joyeux Noël dans les rues, les Italiens sont moins embarrassés par les références religieuses qui rythment le calendrier. Le 7 décembre marque également le lancement de la saison de La Scala et constitue le plus grand événement autour de l’art lyrique avec des retransmissions dans le monde entier.

Cette année était particulière, car elle signait le retour de cette tradition après l’annulation de la précédente à cause de la pandémie. Les restrictions demeurent et ont transformé cette réception en un bal masqué où les loups qui couvraient autrefois les yeux ont été remplacés par les masques chirurgicaux. La Prima est aussi un événement politique en présence du Président de la République. Ce fut la dernière du président Sergio Mattarella qui fut applaudi à tout rompre avant que l’orchestre entonne l’hymne national.

Cette année, ce fut le Macbeth de Verdi qui ouvrit la saison. Avant Falstaff et Otello, Macbeth fut le premier livret inspiré d’une œuvre de Shakespeare que Verdi admirait. La pièce en elle-même fut raccourcie pour répondre aux...

Contenu disponible gratuitement

80 % de ce contenu restent à découvrir !

Pour accéder à la totalité des contenus gratuits, vous devez vous connecter ou créer un compte.

Chargement des commentaires...

Vous aimerez aussi

FP+