cultureHistoire contemporaine

Václav Havel – Une présidence disruptive (Partie 4)

31/10/2020

EXPERTISE. Dans cette quatrième partie d’une longue étude consacrée à la vie et à l’œuvre de Václav Havel, Eric Larue revient sur les réformes économiques de la République tchèque et analyse les multiples facettes de son premier président

Václav Havel – Une présidence disruptive (Partie 4)

L'économie tchèque de 1989 à 2000

- 1989–1995

La "révolution de velours" de 1989 a offert une chance de réforme politique et économique profonde et durable. Des signes de reprise économique ont commencé à apparaître dans le sillage de la thérapie de choc que le Fonds monétaire international (FMI) a qualifiée de "big bang" de janvier 1991. Depuis lors, une libéralisation cohérente et une gestion économique astucieuse ont permis de supprimer 95 % de tous les contrôles des prix, de réduire le chômage, d'améliorer la balance des paiements, de stabiliser le taux de change, de transférer les exportations des anciens marchés des blocs économiques communistes vers l'Europe occidentale et de réduire la dette extérieure à un niveau relativement bas. L'inflation a été plus élevée que dans certains autres pays - la plupart du temps de l'ordre de 10 % - et le gouvernement a constamment enregistré des déficits budgétaires modestes.

Les deux priorités du gouvernement ont été des politiques fiscales strictes et la création d'un bonclimat pour les investissements entrants dans la république. À la suite d'une série de dévaluations dela monnaie, la couronne est restée stable par rapport au dollar américain. La couronne tchèque est devenue entièrement convertible pour la plupart des besoins des entreprises à la fin de 1995.

Afin de stimuler l'économie et d'attirer des partenaires étrangers, le gouvernement a réorganisé la structure juridique et administrative régissant les investissements. Avec l'éclatement de l'Union soviétique, le pays, jusqu'alors très dépendant des exportations vers l'URSS, a dû opérer unchangement radical de ses perspectives économiques : il s'est éloigné de l'Est et s'est tourné vers l'Ouest.

Cela a nécessité la restructuration des installations bancaires et de télécommunications existantes, ainsi que l'adaptation des lois et pratiques commerciales aux normes occidentales. Réduisant encore la dépendance à l'égard d'un seul partenaire important, les...

Contenu disponible gratuitement

88 % de ce contenu restent à découvrir !

Pour accéder à la totalité des contenus gratuits, vous devez vous connecter ou créer un compte.

Chargement des commentaires...

Vous aimerez aussi