economieCrise Sanitaire

Confinement : Les librairies ne sont pas essentielles…mais la Fnac oui !

30/10/2020

ARTICLE. Considérées comme « non essentielles », les librairies sont fermées partout en France à partir d’aujourd’hui. La Fnac va toutefois pouvoir rester ouverte grâce à son rayon informatique la rattachant aux besoins « essentiels » du télétravail.

Confinement : Les librairies ne sont pas essentielles…mais la Fnac oui !

L’isolement promet d’être social, mais aussi culturel. Enfin, partiellement. Selon que vous serez puissant ou misérable, les jugements économiques vous rendront ouverts ou fermés. Le groupe Fnac-Darty a décidé de maintenir ses magasins ouverts en France pendant le reconfinement. De quel droit ? Selon l’AFP, le groupe s’appuie sur une dérogation accordée à certains commerces considérés comme « essentiels » pour subvenir aux besoins des salariés en télétravail.

En somme, une fois retiré « métro », il vous reste boulot et dodo. C’est clairement ce qui ressort de la déclaration de la Fnac à l’AFP : « En tant qu'enseigne multi-spécialiste, nous serons en mesure d'ouvrir nos magasins pour notamment répondre aux demandes importantes en équipement informatique/multimedia pour le télétravail, ainsi qu'à la réparation de produits électriques et électroniques. »

Le deux poids deux mesures est d’autant plus flagrant que les librairies indépendantes, elles, sont contraintes de fermer boutique, et ce depuis ce matin. Elles font partie des commerces labellisés « non essentiels » au même titre que les bars, les restaurants et les coiffeurs. Interrogé ce matin sur ce deux poids deux mesures, Bruno Le Maire, s’est défendu de toute injustice en arguant que ce sont les libraires eux-mêmes qui ne voulaient pas ouvrir durant le premier confinement. Et le ministre de l’Économie d’ajouter : « Dès que ce sera possible, et je souhaite que ce soit le plus tôt possible, nous verrons s'il est possible d'adapter le dispositif. » Un point de situation sera fait dans deux semaines.

Pourtant, dès mercredi soir, la librairie française, le Syndicat national de l’édition et un collectif d’auteurs, le Conseil permanent des écrivains, ont déclaré dans un communiqué commun : « Laissez nos librairies ouvertes pour que le confinement social ne soit pas aussi un isolement culturel. » Selon eux, le premier...

Contenu disponible gratuitement

48 % de ce contenu restent à découvrir !

Pour accéder à la totalité des contenus gratuits, vous devez vous connecter ou créer un compte.

Chargement des commentaires...

Vous aimerez aussi