economieEcologie

Ecologie, le nécessaire retour de l’Etat

26/06/2020

L'enjeu n'est plus d'éviter le réchauffement climatique mais de s'y adapter. Dans ce cadre, l'Etat doit être remis au centre du dispositif.

Ecologie, le nécessaire retour de l’Etat

Une récente étude publiée par la revue Nature(1) vient de faire deux constats plutôt inquiétants. Le premier est qu’en matière climatique, les points de bascule, facteurs d’accélération mécanique du processus de réchauffement, risquent de survenir dans les années qui viennent. Le second est que la situation n’est désormais plus sous contrôle, en raison notamment de l’inertie des gaz à effet de serre déjà accumulés dans l’atmosphère.

Dans ce contexte, la tâche des gouvernements devrait être, d’une part, de réduire fortement les émissions de ces gaz pour diminuer les risques d’une dégradation brutale du climat, à tout le moins pour en différer l’échéance, d’autre part et surtout, de préparer leurs pays aux conséquences d’une telle dégradation, en anticipant les conditions extrêmes causées par le réchauffement et en organisant par avance la résilience.

En France, comme ailleurs, il n’en a rien été. Au cours des trois derniers quinquennats, ce sont à peu près les mêmes politiques qui ont été suivies, tournées vers la mondialisation, la croissance et l’emploi. S’il est vrai que l’écologie est de plus en plus présente dans les discours officiels et les programmes politiques, au fur et à mesure que la conscience du danger progresse dans l’opinion, elle n’a jamais consisté qu’en l’habillage d’un même projet économique dans les différentes déclinaisons de la croissance verte.

Mais la croissance verte est aussi illusoire que le mythe qui la fonde : le découplage entre production des richesses et émissions de gaz à effet de serre (GES), c’est-à-dire la production de plus de richesses avec moins d’émissions de GES. Malgré certains progrès techniques réalisés dans l’utilisation des énergies, un tel découplage n’a jamais existé dans la réalité. Les études conduites en 2009 par l’économiste britannique Tim Jackson(2), confirmées depuis lors et qui portent sur les cinquante dernières années dans le monde, montrent...

Contenu disponible gratuitement

64 % de ce contenu restent à découvrir !

Pour accéder à la totalité des contenus gratuits, vous devez vous connecter ou créer un compte.

Chargement des commentaires...

Vous aimerez aussi

FP+