economieTransports

Fret ferroviaire: Il y a urgence!

10/08/2020

Les départs en vacances sont l’occasion pour beaucoup de Français d’emprunter la route. En 20 ans, la configuration du trafic routier a pourtant bien changé. D’interminables files de camions sillonnent les principaux axes du pays. Or, tout semble montrer que cette situation n’est ni souhaitable ni inéluctable. Une solution: le fret ferroviaire.

Fret ferroviaire: Il y a urgence!

Les départs en vacances sont l’occasion pour beaucoup de Français d’emprunter les autoroutes et les routes qui les mèneront vers des lieux de repos bien mérités.

Mais la configuration du trafic routier a bien changé depuis 20 ans, et il n’est pas rare de devoir se confronter à d’interminables files de camions sur les principaux axes ou barrières de péage. Or, tout semble montrer que cette situation n’est ni souhaitable ni inéluctable.

80 % du transport de marchandises en France s’effectue aujourd’hui par la route. Ce mode de transport, encore minoritaire il y a 50 ans, s’est imposé au détriment du fluvial et du rail. Le développement des infrastructures routières, la diversification des productions et la souplesse du transport en camion expliquent en partie cette croissance.

Toutefois, la plupart des trafics sont concentrées sur quelques grands axes structurants, générant souvent des bouchons anxiogènes et accidentogènes aux abords des métropoles et des nœuds de communication.

Le trafic de transit, constituée de marchandises traversant la France sans s’y arrêter, est massif. En 2010, sur les 10 millions de poids lourds entrés en France par les Alpes, les Pyrénées ou la Manche, près de la moitié ne faisaient que traverser le pays, avec un effet certain sur la formation de bouchons, l’usure des infrastructures et un impact positif quasi nul pour l’économie locale.

Pire, la part de marché du pavillon français (entreprises nationales de transport routier) à l’international s’est effondrée depuis 20 ans : -69% entre 2001 et 2017, au profit de pavillons tiers, notamment des pays d’Europe centrale et orientale, aux coûts de production plus faibles, qui sont devenus les spécialistes du transport longue distance. La Pologne est ainsi devenue le leader du transport européen en 2017.

En somme, les camions français ne sortent quasiment plus du territoire national, les autoroutes sont...

Contenu disponible gratuitement

65 % de ce contenu restent à découvrir !

Pour accéder à la totalité des contenus gratuits, vous devez vous connecter ou créer un compte.

Chargement des commentaires...

Vous aimerez aussi

FP+