InternationalSuisseabonnés

Les Suisses, plus réfractaires que jamais à adhérer à l'Union européenne

05/10/2022

ARTICLE. Une étude, publiée la semaine dernière par la plateforme Smartvote et relayée par le média suisse RTS, révèle que le souhait des Helvètes de rejoindre l’Union européenne est en baisse constante depuis des années, et ce dans les toutes classes d’âge.

Les Suisses, plus réfractaires que jamais à adhérer à l'Union européenne


Plus que jamais, les citoyens suisses paraissent déterminés à être le caillou dans la chaussure de l’UE, niché au cœur de l’Europe continentale. Une récente étude de Smartvote – la principale plateforme helvétique d’aide au vote – réalisée après les élections fédérales de 2019 auprès de 5891 suisses, issus de tous les cantons de la confédération helvétique, le montre : l’européisme peine à convaincre les Suisses.

Une dynamique toutes classes d’âges confondues

Seuls 6,5 % des 18-34 ans étaient favorables à une adhésion à l’UE en 2019. Une chute vertigineuse en l’espace de quelques décennies, puisqu’ils étaient 59,2 % en 1995, trois ans après la ratification du traité de Maastricht. Le mirage n’aura pas duré bien longtemps : les chiffres passent en dessous du tiers douze ans plus tard avec 31 % en 2007, soit cinq ans après la mise en circulation de l’euro. La chute s’accélère encore pour passer à 9,9 % en 2015, l’Union étant alors empêtrée dans la crise de la dette grecque et dans la crise migratoire. Rappelons également qu’en 2008, les parlementaires français réunis en congrès à Versailles avaient trahi le vote par référendum, trois ans plus tôt, des Français sur le TCE. De quoi rebuter de plus belle les Suisses, très attachés à leur modèle de démocratie participative.

Les chiffres ne sont guère plus cléments à l’endroit de Bruxelles dans les autres catégories d’âge. L’intégration du pays dans l’UE ne serait souhaitée que par 11,5 % des 35-49 ans, 18,3 % des 50-64 ans et 20,5 % des 65 ans et plus. Toutes catégories d’âges confondues, seuls 15,6 % des hommes et 13,4 % des femmes se disent favorables à l’adhésion, soit 14,5 % sur l’ensemble du corps électoral.

Berne a ses intérêts bien en tête

Depuis le 6 décembre 1992, date à laquelle...

Contenu réservé aux abonnés

50 % de ce contenu restent à découvrir !

Pour le consulter, vous devez vous connecter ou vous abonner.

Chargement des commentaires...

Vous aimerez aussi