opinionsCoronavirus

Bas les masques !

22/09/2020

OPINION. Le Conseil Scientifique a depuis un certain temps cessé de réfléchir en termes médicaux pour ne plus émettre que des recommandations d'ordre politique et économique. Toutes les décisions du gouvernement ont été, depuis le début de la crise, totalement erratiques, et les positions concernant le masque en ont été le meilleur exemple.

Bas les masques !

Un virus respiratoire se propage essentiellement de 2 manières :

D’abord par les gouttelettes de Flügge("droplets") : il s'agit de projections de salive ou de secrétions ORL, de gros calibre (5 à 1000 microns) expulsées lorsque l'on éternue, on tousse ou on parle. Elles sont très nombreuses, pouvant se propager à plusieurs mètres de distance, et sédimentent rapidement à moins d'1 mètre du malade. Elles pénètrent par les muqueuses ORL et les yeux des sujets contacts et peuvent également se transmettre par manuportage ou surfaces souillées.

C'est le mode de transmission essentiel du virus respiratoire syncytial (VRS) ou de la grippe.

Ensuite, par les aérosols ("droplets nuclei") : les gouttelettes sont beaucoup plus fines (< 5 microns), provenant de sécrétions bronchiques émises lors de la toux, ou de poussières portant le germe. Elles sont résistantes dans l'environnement, pouvant être véhiculées par les flux d’air sur plusieurs dizaines de mètres vers le sujet contact qui les inhale. Il s'agit du mode de transmission principal des virus de la rougeole ou de la varicelle.

En ce qui concerne le coronavirus, une expérience menée par des chercheurs japonais a montré les différents temps de diffusion des gouttelettes et aérosols après un épisode d'éternuement de patient contaminé: les particules lourdes, qui sont les plus chargées en virus, tombent au sol très rapidement, en moins d'1 minute, et n'ont pas un pouvoir de diffusion très important; au contraire, les particules les plus légères vont continuer à flotter dans l'air ambiant, pouvant persister jusqu'à 20 minutes dans une pièce non ventilée.

Distanciation : vous avez dit 1 mètre?

Comme l'ont noté les chercheurs de l'Université d'Oxford et du MIT, les recommandations régissant la distanciation sont fondées sur "une science dépassée".

L'étude de la façon dont les gouttelettes sont émises a commencé au XIXème...

Contenu disponible gratuitement

79 % de ce contenu restent à découvrir !

Pour accéder à la totalité des contenus gratuits, vous devez vous connecter ou créer un compte.

Chargement des commentaires...

Vous aimerez aussi

FP+