opinionsCovid-19

Crise sanitaire : entre résignation imbécile et révolte systématique, une voie étroite

17/01/2021

OPINION. Ni la défiance, ni la confiance ne doivent être aveugles. Un citoyen lucide s’éclaire en lisant et en écoutant les scientifiques. Conscients qu’aucun n’a raison mais que certains ont moins tort que d’autres, le citoyen éclairé choisit de vivre sur une voie étroite entre la résignation imbécile et la révolte systématique.

Crise sanitaire : entre résignation imbécile et révolte systématique, une voie étroite

LA LIBERTÉ ET LA SÉCURITÉ

La liberté n’est pas un état stable mais un processus mouvant. Être libre c’est se libérer.

La sécurité c’est l’antinomie du danger, c’est la tranquillité, la sérénité, mais c’est une situation elle aussi fluctuante. Être en sécurité est un présent jamais certain.

Sécurité et liberté sont deux sœurs ennemies qui se confrontent quotidiennement au jeu du gagne-terrain, jeu qui serait assez plaisant s’il n’était pas aussi anxiogène. Plus la liberté progresse, plus la sécurité régresse, plus la liberté régresse, plus la sécurité progresse. Voici quelques exemples.

La sécurité routière nous contraint à respecter le code de la route. Nous ne sommes pas libres de rouler à cent à l’heure en ville ou de dépasser un autre véhicule sur une ligne blanche.

La sécurité en montagne interdit au skieur, même au skieur le plus expérimenté, de se lancer dans un couloir vertigineux et avalancheux.

Il est interdit de fumer dans les lieux fermés et couverts recevant du public ainsi que dans les transports.

Il est interdit de servir de l’alcool aux mineurs.

Il est interdit d’héberger des demandeurs d’asile déboutés qui sont dans l’obligation de quitter le territoire français.

La liste peut s’étendre à l’infini. Si nous cherchons bien, nous constatons aisément que nous vivons dans un monde d’interdits où notre liberté est souvent limitée voire malmenée.

Aujourd’hui le coronavirus désigné comme l’ennemi public n° 1 crée l’insécurité et met à mal notre sérénité. Il y a une quasi-unanimité sur la dangerosité du virus et sur la nécessité de s’en protéger. En revanche l’unanimité est loin de se faire sur les moyens imposés par le gouvernement pour combattre ce fléau. Le prix à payer pour notre mise en sécurité est l’amputation de tout ou partie de notre liberté.

Le code de bonne conduite pour la sécurité...

Contenu disponible gratuitement

71 % de ce contenu restent à découvrir !

Pour accéder à la totalité des contenus gratuits, vous devez vous connecter ou créer un compte.

Chargement des commentaires...

Vous aimerez aussi

FP+