opinionsde Gaulle

Hommages au général de Gaulle : le bal des hypocrites

10/11/2021

OPINION. De droite comme de gauche, une pelleté d’hommes politiques se sont rués en ce 9 novembre pour revendiquer leur fibre gaulliste. Mais entre le déni référendaire des uns ou l’atlantisme forcené des autres, aucun n'est vraiment digne de porter cet héritage.

Hommages au général de Gaulle : le bal des hypocrites


Et tous de se dire gaulliste en ce jour de commémoration de la disparition du général de Gaulle ce 9 novembre d’il y a 51 ans ! Ces politiciens qui se prennent pour ce qu’ils ne sont pas et surtout ces présidents français, tous lamentables depuis cinquante ans, décadents qui ne défendent que la vision américanisée de la France, soumis à travers ce projet européiste qui tue à petit feu la souveraineté française !

La grandeur, la dignité et l’honneur ont été les valeurs suprêmes de cet homme qui incarnait les racines de la Nation française, et toujours fidèle à l’intérêt de la France, sacrifiant sa liberté contre le nazisme alors qu’un Mitterrand a servi au début le pouvoir pétainiste jusqu’à la plus haute décoration, la francisque ! Ce grand personnage historique et politique n’existe plus depuis sa disparition, mais ils osent, nos politiciens — « politichiens » comme il les surnommait — s’en revendiquer notamment notre président financier et mondialiste ! Quelle plaisanterie quand on voit dans l’affaire des sous-marins (contrat militaire perdu par Macron), notre président actuel « s’aplatir » devant Biden… J’en ai honte pour mon pays. Ces technocrates embourgeoisés n’ont avec son chef de file aucun devoir, aucun honneur, juste leur intérêt personnel de bourgeois confortablement nourri par l’État français !

Et que dire des cohabitations de Mitterrand qui n’aimait que son pouvoir personnel et sa petite personne, ne renonçant jamais au pouvoir, toujours et encore, accroché, lui et tous par intérêt et ambition personnelle, tout le contraire du grand De Gaulle, utilisant le référendum pour consulter le peuple de France et respecter sa souveraineté jusqu’à abandonner le pouvoir en 1969. Nous avons bien vu ce que valaient nos politiciens quand tous, ont mis à la poubelle le référendum de 2005 pour contourner la souveraineté populaire...

Contenu disponible gratuitement

37 % de ce contenu restent à découvrir !

Pour accéder à la totalité des contenus gratuits, vous devez vous connecter ou créer un compte.

Chargement des commentaires...

Vous aimerez aussi

FP+