opinionsEcologie

Le diktat écolo : comment sortir de 40 ans de culpabilisation idéologique

OPINION. Sans pour autant se montrer plus efficace, la radicalité revendiquée de l’écologisme français culpabilise l’homme et empêche d’aborder la problématique environnementale avec nuance et rationalité.

Le diktat écolo : comment sortir de 40 ans de culpabilisation idéologique


Marre du diktat écolo dont il devient de plus en plus clair, en dépit de la pensée unique qui restreint la liberté de critique, qu’il repose sur des inepties, des simplifications et parfois de mensonges volontaires.

Je suis aux yeux de la pensée normative imposée, le plouc de province, pas l’écolo-bobo des centres-ville. Et pourtant, n’en déplaise au pouvoir, comme beaucoup de mes congénères bouseux, je réfléchis et je pense un peu par moi-même. Et le cinéma de la Cop 26 ne va pas faciliter nos positions de libre pensée.

Récemment avec l’idée d’un nouvel impôt (car nous n’en avions peut-être pas assez, et cela permet à Mme Hidalgo d’émettre une idée, ce qui est un fait rare notable), nous apprenions que les sales riches étant des pollueurs, et que les placements financiers n’étaient tolérables que sur les sociétés labellisées écolo-compatibles. On nous a proposé de faire un haro sur le capital et de décapiter les têtes qui dépassent. Et certains, ceux-là mêmes qui travaillent peu ou prou à relancer notre économie, ne sont pas loin de demander aux pays émergents, de freiner la leur, et peut-être de cesser de vouloir émerger, précisément.

Le business du vert est réel et il y a même une finance du vert qui se met en place avec l’appui de notre gouvernement, voir le haut conseil du climat (HCC) mis en place par Macron, qui comprend tout sauf des écolos vertueux du respect de la planète — IDDRI (Institut du développement durable et des relations internationales), think tank spécialisé dans la gouvernance mondiale, carbone 4 finance, et des associations du lobby vert liées à : BASF Agro, Banque Fédérale des Banques Populaires, Crédit Agricole, Dalkia Egis, EDF, Eiffage, Enerdata, Engie, GDF Suez Energie Services, Lafarge, Natixis, SNCF, Solvay, Total, Veolia, entre autres…

La vraie...

Contenu disponible gratuitement

74 % de ce contenu restent à découvrir !

Pour accéder à la totalité des contenus gratuits, vous devez vous connecter ou créer un compte.

Chargement des commentaires...

Vous aimerez aussi

FP+