opinionsEELV

L’intégrisme, tradition française ?

OPINION. Dans des circonstances de natures différentes et à des degrés divers, notre lecteur voit dans l’histoire de France une ligne directrice : la désignation d’un martyr, un principe, selon lui utilisé par une caste intégriste pour accaparer le pouvoir.

L’intégrisme, tradition française ?

Depuis la Révolution française, la construction des desseins nationaux n’est jamais parvenue à se réaliser autrement que par l’inquisition, la désignation d’un ennemi imaginaire ou d’un martyr à sacrifier. Ce procédé a toujours été condamné à l’échec, à la division, à l’affrontement. Il témoigne du désarroi d’un peuple à retrouver des valeurs perdues par l’asservissement aux castes nobiliaires ou au clergé, qui avaient trahi leurs devoirs envers la nation. Pendant des siècles, la dérive des élites n’avait abouti qu’à exiger la docilité d’un peuple pour satisfaire ses appétits de luxe et de confort. En 1694, l’année de l’achèvement du château de Versailles, plus de 1,3 million de Français sont morts de famine, dont 96 000 Parisiens. En 1709, la royauté se réjouit d’en voir « seulement » 630 000 morts de faim alors que Louis XIV s’est « confiné » au chaud dans son écrin doré.

Ce champ de ruines appelait une reconstruction. Ce sont au contraire des camps retranchés qui l’ont envahie. Le système institutionnel français est encore aujourd’hui largement inspiré par le colossal travail réalisé sous Napoléon, mais il n’était pas l’œuvre d’un seul homme. Les élites françaises avaient construit en peu de temps une organisation remarquable qui dure encore. Si Napoléon ne s’était pas égaré dans des conquêtes inconsidérées, la puissance française serait inégalée aujourd’hui par sa remarquable logique. Tant l’américain George Washington que les Russes Pierre le Grand ou Lénine, le chinois Zhou en Lai, le vietnamien Hô Chi Minh, le Vénézuélien Simon Bolivar, et même l’iranien Khomeyni sont tous venus trouver l’inspiration de leur projet politique en France.

Depuis cette époque, la litanie des intégrismes et des inquisitions s’est construite par des petits Poucets incapables de chausser les bottes de leurs ainés. Une longue énumération n’en finit plus de dénoncer avec férocité la médiocrité de...

Contenu disponible gratuitement

73 % de ce contenu restent à découvrir !

Pour accéder à la totalité des contenus gratuits, vous devez vous connecter ou créer un compte.

Chargement des commentaires...

Vous aimerez aussi

FP+