opinionsNation

Monde d’après : un souffle d’espoir

11/07/2020

A la fois message de soutien à Front Populaire et déclaration d’amour à la France qui l’a accueilli enfant, lui et sa famille, le texte d’un jeune étudiant en médecine.

Monde d’après : un souffle d’espoir

Jeune immigré d'origine Iranienne, j'ai grandi dans cette France que j'idolâtre et que je bénis depuis mes cinq années.

Terre de liberté et d'avenir pour mes parents et moi, fuyant un régime théocratique aux antipodes de nos idéaux, j'ai tâché petit à petit de découvrir cette « Vieille Dame », son histoire et sa culture.

Au fil de mes découvertes – une histoire glorieuse, une littérature inégalée, des paysages d'une beauté à vous couper le souffle, un art de vivre, une gastronomie, un romantisme, un sens du débat et de la politique – j'ai senti monter en moi un souffle amoureux, présage de la tempête patriotique qui s'annonçait.

Poursuivant mes études en médecine sans trop savoir où je me dirigeais, à l'image d'une génération qui ne sait ni trop qui elle est, ni trop où elle va, engluée dans une société sans socle ni idéal commun, acculturée, amorphe, je tombais alors sur les conférences de Michel Onfray.

C'est à cet instant que s'éveilla en moi le goût pour la politique, qui jamais plus ne me quitterai.

Je cherchais vos prises de paroles ; je lisais vos livres. Je découvrais d'autres penseurs et intellectuels. Je m'intéressais aux débats télévisés, aux élections, aux programmes, aux discours, aux candidats... La chute n'en fut que plus douloureuse.

Trop intéressé par la politique, j'ai cessé de voter. Trop animé par le débat, j'ai cessé d'écouter les chaînes d'information en continu, où ces « experts » nous récitent toujours les mêmes analyses poussiéreuses, à l'image des fanatiques que nous avons fuis, récitant le Coran, Misbaha à la main.

J'ai alors entendu parler de Front Populaire et de votre projet. L’intérêt pour la politique me regagna. Puis, après avoir vu le torrent d'insultes contre ce nouveau média, l'intérêt disparut pour laisse place à la conviction ; la...

Contenu disponible gratuitement

40 % de ce contenu restent à découvrir !

Pour accéder à la totalité des contenus gratuits, vous devez vous connecter ou créer un compte.

Chargement des commentaires...

Vous aimerez aussi