opinionsCitoyennat

Pour le Citoyennat : le Vivant et l’Humanité (Partie 2)

28/07/2021

OPINION. Dans cette série de chroniques historiques et anthropologiques, tirées de son essai La France Atlas ou notre destinée(éditions Cité Française), notre auteur détaille les raisons qui l’ont amené à penser le régime politique idéal à ses yeux : le Citoyennat.

Pour le Citoyennat : le Vivant et l’Humanité (Partie 2)

Finir la Révolution française mène à un changement de régime. Le Citoyennat est l’ultime régime. Le plus créateur d’unité, de stabilité, le plus juste et celui qui tient le plus compte de la complexité du monde. Produit d’une histoire complexe, le régime du Citoyennat se base sur une idée simple : la Cité française. Mais pour comprendre pourquoi finir la Révolution française mènera l’humanité vers la grandeur et l’espérance, il faut comprendre les cinq histoires qui font l’Homme pour finir avec l’Histoire de France et sa destinée.

Histoire et lois du Vivant

Parmi les atomes les plus abondants dans l’univers se trouvent l’hydrogène, l’hélium, l’oxygène, le carbone et l’azote. Il n’est ainsi pas étonnant que les atomes qui constituent le Vivant soient en très large majorité l’hydrogène, l’oxygène, le carbone et l’azote. Le carbone est l’élément primordial du Vivant. Tout simplement parce qu’il est tétravalent, c’est-à-dire que c’est quasiment le seul atome, qui peut se lier à quatre autres atomes en même temps et former ainsi des chaînes moléculaires complexes. L’eau, composée d’hydrogène et d’oxygène, est fondamentale à la vie. Outre sa capacité dissolvante, elle possède de nombreuses propriétés dont la bipolarité, permettant des associations complexes entre molécules.

Il y a 4 milliards d’années, au fond des océans primordiaux, les volcans des abysses furent des usines chimiques à molécules complexes. Les premières briques de la matière se formèrent : les acides aminés. Les protéines furent constituées, puis l’ARN et enfin l’ADN, cette fameuse double hélice codant un répertoire génétique. Les premières formes de vie apparurent : les virus et les bactéries unicellulaires. Les bactéries se divisèrent en cellules filles. Différents métabolismes se mirent en place, dont la photosynthèse, c’est-à-dire l’utilisation de la lumière solaire comme source d’énergie. Ces cellules absorbèrent le gaz carbonique et rejetèrent massivement, durant des millions d’années,...

Contenu disponible gratuitement

76 % de ce contenu restent à découvrir !

Pour accéder à la totalité des contenus gratuits, vous devez vous connecter ou créer un compte.

Chargement des commentaires...

Vous aimerez aussi

FP+