opinionshandicap

Quelle école pour les enfants handicapés ?

22/01/2022

OPINION. Au-delà des caricatures et des indignations, la polémique sur les propos d’Éric Zemmour est une belle occasion pour améliorer la scolarité des enfants handicapés.

Quelle école pour les enfants handicapés ?


Ceux qui suivent l’actualité n’auront probablement pas manqué les cris d’orfraie déclenchée par Éric Zemmour et ses propos sur la place des enfants handicapés à l’école. Le 14 janvier, il a affirmé que l’idéologie inclusive et égalitariste de l’Education nationale a poussé à maintenir dans l’école normale des enfants handicapés. Cette situation aurait non seulement causé des torts aux enfants handicapés mais également aux autres élèves.

J’écris ces quelques lignes car je suis moi-même handicapé visuel à 90 % (maladie génétique) et cette question de l’école me touche particulièrement. Elle a été pour moi (et pour mes parents) une question existentielle lors de mon entrée à l’école. J’ai eu la chance de faire ma scolarité dans l’école normale, et ce contre l’avis des médecins. Mes parents avaient décidé ainsi : « Qu’il essaie. S’il n’y arrive pas, on le mettra dans une école spécialisée ». J’ai essayé, et j’ai réussi ! J’ai pu faire de bonnes études, et j’exerce aujourd’hui des fonctions de Directeur des Ressources Humaines pour une société industrielle bretonne. Ce débat me semble hautement archétypal en ce qui concerne les questions qui se posent autour de la place des handicapés dans notre société.

En guise de préambule, j’exclus clairement de ma pensée et de mon vocabulaire tous ces superlatifs dégueulant d’indignation qui ont fusé de toutes parts suite aux propos d’Éric Zemmour. Au mieux, ils ne sont que d’imbéciles aboiements d’une meute de chiots effrayés. Au pire, de pitoyables prestations d’un méprisant concours d’indignation publique. Et précisons que le pire est souvent l’apanage des hommes politiques !

Prenons les choses sérieusement : nul ne peut réellement prétendre qu’Éric Zemmour ait, d’une manière ou d’une autre, exprimé une volonté d’exclure les enfants handicapés. L’ancien journaliste a exprimé une position selon laquelle outre les handicapés légers, les élèves souffrant...

Contenu disponible gratuitement

70 % de ce contenu restent à découvrir !

Pour accéder à la totalité des contenus gratuits, vous devez vous connecter ou créer un compte.

Chargement des commentaires...

Vous aimerez aussi

FP+