politiquePolitique

Fabien Roussel, le nouveau visage du PCF

26/05/2021

ARTICLE. Fabien Roussel chante les louanges du nucléaire, comme outil écologique. Un parti-pris idéologique qui l’éloigne un peu plus de ses alliés traditionnels à gauche de la gauche, avec pour objectif de récupérer l’électorat populaire à La France Insoumise. Les électeurs suivront-ils ?

Fabien Roussel, le nouveau visage du PCF

Fabien Roussel est en train de se faire un nom. Depuis quelques semaines, le virage politique du Parti communiste (PC) est aisément perceptible. Bien que le PC soit historiquement pronucléaire, cet attachement venait essentiellement de considérations sociales liées à la chose industrielle. Dans un entretien accordé au Point le 20 mai, le candidat à l’élection présidentielle 2022 ajoute une touche écologique inédite. Non seulement le PC réaffirme son attachement historique à l’énergie nucléaire, mais il la défense d’une énergie décarbonnée vient conforter ce positionnement initial. Jean-Marc Jancovici aurait apprécié.

La science plutôt que l’idéologie

Faben Roussel en est convaincu : l’avenir du 0 carbone qu’il appelle de ses vœux d’ici 2050 passe par l’énergie nucléaire. Quid des énergies renouvelables ? Le patron du PC ne cache pas son scepticisme. Celles-ci doivent : “disposer d’un bon bilan carbone, ce qui n’est pas toujours le cas (…) Elles sont par ailleurs gourmandes en minerais et terres rares”.

Politiquement, Fabien Roussel innove. Là où la plupart des partis de gauche se sont rompus au piochage d’arguments chez les associations antinucléaires, lui a décidé d’affirmer ses positions après de “nombreuses discussions avec des chercheurs et des experts. Je me suis donné le temps avant d’avoir cette certitude”. Une fois n’est pas coutume, un parti de gauche anticapitaliste parle d’écologie en s’inspirant de la science, et non de l’idéologie.

Comme on pouvait raisonnablement s’y attendre de sa part, le cheminement intellectuel du Secrétaire national n’ignore pas non plus la question sociale : « J’attire votre attention sur le fait qu’il y a 3 millions de Français en situation de précarité énergétique. Le parc nucléaire répond à ces difficultés ». Et de reprendre : « notre ambition de réindustrialiser le pays nécessite une électricité peu chère (…) Ce ne sont pas les...

Contenu disponible gratuitement

61 % de ce contenu restent à découvrir !

Pour accéder à la totalité des contenus gratuits, vous devez vous connecter ou créer un compte.

Chargement des commentaires...

Vous aimerez aussi