politiquePolitiqueabonnés

Faut-il séparer sport et politique ?

27/06/2021

DÉBAT. Le championnat d’Europe de football a été le théâtre de déclarations et d’évènements à portée politique qui ont été source de débats et de polémiques entre les nations participantes et entre les différents supporters. Faut-il séparer le sport et la politique ? C’est le débat de ce dimanche.

Faut-il séparer sport et politique ?

Le mercredi 23 juin, le Premier ministre hongrois Viktor Orban a annulé son déplacement pour le match Allemagne-Hongrie. La raison ? L'Allemagne souhaitait illuminer l'Allianz Arena de Munich aux couleurs LGBT en réaction à une loi votée en Hongrie jugée anti-LGBT par de nombreux pays de l’Union européenne. De quoi susciter des tensions en plein Euro de football.

Le début de la compétition avait déjà été marqué par la volonté de certaines équipes – et l’opposition de certaines autres – à mettre le genou à terre quelques secondes avant le match afin de manifester leur soutien au mouvement « Black Lives Matter » et dénoncer le racisme. Le président de la Fédération française de football (FFF) Noël Le Graët avait alors déclaré que ce geste était « une reconnaissance par rapport à une injustice ». Et ce dernier d’ajouter : « que nos jeunes joueurs prennent conscience de ces difficultés, je trouve cela très honorable et intelligent de leur part ».

L’eurodéputée LFI Manon Aubry s’était dite « fière de notre équipe de France qui s'engage contre le racisme et les discriminations ». Pour sa part, la présidente du Rassemblement national Marine Le Pen avait déclaré : « Il faut laisser le sport en dehors de la politique (…) c’est un des espaces précisément où la politique ne doit pas entrer. C’est une dérive à laquelle on a assisté depuis un certain nombre d’années. (…) Le sport ça unit, donc n’insérons pas des divisions dans ce qui unit le peuple. »

Une hybridation ancienne ?

Par des gestes symboliques, des slogans écrits sur un maillot ou des appels au boycott pour telle ou telle raison, le sport a souvent été le terrain du militantisme politique. En 1968, lors des Jeux de Mexico les coureurs américains Tommie Smith et John...

Contenu réservé aux abonnés

61 % de ce contenu restent à découvrir !

Pour le consulter, vous devez vous connecter ou vous abonner.

Chargement des commentaires...

Vous aimerez aussi

FP+