politiqueCovid-19

L’UDI propose un passeport de vaccination pour aller au restaurant ou au cinéma

17/12/2020

ARTICLE. Le groupe UDI, par la voix de sa députée Valérie Six, propose de s’inspirer d’Israël et d’instaurer un « passeport vert » qui autoriserait les personnes vaccinées à accéder à certains services. Une idée qui vise à remplacer de facto l’obligation, souhaitée par certains responsables politiques.

L’UDI propose un passeport de vaccination pour aller au restaurant ou au cinéma

C’est une proposition qui ne va pas manquer de faire débat. Mercredi 16 décembre, Valérie Six, députée de l’UDI du Nord, a présenté au parlement  et à l’attention des Français une “incitation” à se faire vacciner. Une obligation qui ne dit pas son nom, car il s’agirait de distribuer un “passeport vert” à toute personne vaccinée, lequel document l’autoriserait à accéder à plusieurs services type restauration, cinéma, salle de concert...etc. : “En définitive, de retrouver une vie normale”, explique la députée qui poursuit : “L'enjeu est de faire comprendre que se faire vacciner est un acte citoyen, que cela nous permettra collectivement de retrouver une vie sociale, une vie culturelle”.

L’idée vient tout droit d'Israël. Face au Covid, le gouvernement de Benyamin Netanyahou

a franchi le pas et annoncé la création de ce sésame, fin novembre. Il sera distribué deux semaines après la seconde injection des deux doses nécessaires à la vaccination Dans les privilèges qu’il accordera aux bénéficiaires, la dispense de la quatorzaine et l’accès aux événements culturels. Une idée pour contrecarrer le sceptisicme des Israéliens face à la vaccination. La France, souvent pointée du doigt pour son côté rétif en la matière, n’est pas si isolée finalement :  50% à 75% des israéliens sondés refuseraient aujourd’hui de se faire vacciner, d’où cette “incitation.”

En France, le débat sur les vaccins fait rage depuis les premières homologations de vaccins courant novembre. En filigrane, cette question lancinante : faut-il, oui ou non rendre la vaccination obligatoire ? Yannick Jadot s’y est déclaré favorable, tout comme Gérard Larcher ou bien encore Valérie Pecresse. D’autre y sont farouchement opposés, comme Marine Le Pen, mais aussi et surtout la Haute autorité de santé ou le Conseil scientifique. C’est le ministre de la Santé qui façonne la politique de vaccination, épaulé en cela par...

Contenu disponible gratuitement

47 % de ce contenu restent à découvrir !

Pour accéder à la totalité des contenus gratuits, vous devez vous connecter ou créer un compte.

Chargement des commentaires...

Vous aimerez aussi

FP+