politiqueAnne Hidalgo

Madame Hidalgo, ma voix n’est pas à vendre !

15/09/2021

OPINION. Anne Hidalgo, candidate socialiste à l’élection présidentielle, a promis de doubler le salaire des enseignants en cinq ans si elle était élue. Une promesse qui fleure bon la démagogie et le mépris, et qui traduit une absence de vision pour l’éducation.

Madame Hidalgo, ma voix n’est pas à vendre !

Madame Hidalgo ma voix n’est pas à vendre ! Vous pouvez décider de doubler mon salaire, vous pouvez décider même de l’augmenter encore plus, vous pouvez également décider d’accéder aux requêtes les plus folles en termes de salaire de tous les personnels de l’Éducation nationale, à aucun moment vous n’aurez ma voix, car l’école ne fonctionne pas comme cela !

Les élèves ne fonctionnent pas à l’argent, les profs non plus, et ce qu’il manque à l’école en France ce n’est pas de l’argent, c’est un projet. Bien sûr une revalorisation salariale qui nous remettrait au niveau du pouvoir d’achat de la génération précédente des enseignants français, c’est-à-dire un bon vingt pour cent supplémentaire serait nécessaire, mais là n’est pas l’essentiel, car cela ne donnerait pas plus de sens à notre mission, cela la rendrait juste plus confortable… Il nous faut un projet simple, un projet fort, un projet qui ait un vrai sens. Un projet que nous avions il y a encore quelques décennies : tout bêtement celui de faire France !

Alors évidemment je préférerais gagner un petit peu plus, évidemment je préférerais avoir un poste de secrétaire pour m’aider dans mon travail de directeur, évidemment les collègues dans leur classe préféreraient avoir un vrai statut et être respectés dans la société… Mais si nous étions tous en train d’essayer de construire une vraie société avec une école digne de ce nom, qui ferait de l’apprentissage, de la transmission des connaissances son objectif principal… je serais déjà riche de mon épanouissement professionnel. Voilà seulement votre projet épris de démagogie, j’avais envie de dire de folie, c’est juste de nous apporter beaucoup d’argent, histoire d’avoir nos voix et surtout de taire l’absence de vision d’avenir que vous avez pour notre école. Poursuivre la déconstruction de la France, continuer à...

Contenu disponible gratuitement

64 % de ce contenu restent à découvrir !

Pour accéder à la totalité des contenus gratuits, vous devez vous connecter ou créer un compte.

Chargement des commentaires...

Vous aimerez aussi

FP+