politiqueGouvernementabonnés

Pap Ndiaye, l’Américain

OPINION. Pap Ndiaye, historien spécialiste des Etats-Unis et des minorités, vient d’être nommé ministre de l’Education nationale. Barbara Lefebvre analyse ce choix qui en a étonné plus d’un, mais qui en dit long sur le climat de continuité du règne Macron II.

Pap Ndiaye, l’Américain


Lors de son discours d’investiture, le 7 mai dernier, notre Roi-soleil 2.0 eut une lecture singulière de sa réélection : « Le peuple français n'a pas prolongé le mandat qui s'achève, commencé le 14 mai 2017. Ce peuple nouveau, différent d'il y a cinq ans, a confié à un Président nouveau un mandat nouveau. » Tout nouveau, tout beau, se sont dit les journalistes et commentateurs qui s’étaient tant ennuyés pendant la non-campagne, impatients de constater dans le choix du Premier ministre et des membres du gouvernement l’illustration de cette auto-analyse complètement...

Contenu réservé aux abonnés

96 % de ce contenu restent à découvrir !

Pour le consulter, vous devez vous connecter ou vous abonner.

Chargement des commentaires...

Vous aimerez aussi