sociétéANTIRACISME

Assa Traoré condamnée pour atteinte à la présomption d’innocence de trois gendarmes

02/03/2021

ARTICLE. La cour d’appel vient de condamner Assa Traore à verser 4 000 euros aux trois gendarmes qu’elle avait publiquement accusés d’avoir “tué” son frère. Un jugement que l’accusée a accueilli bien moins glorieusement que le premier, qui lui était favorable.

Assa Traoré condamnée pour atteinte à la présomption d’innocence de trois gendarmes

Condamnée ! Assa Traoré, sœur d’Adama Traoré décédé au cours d'une interpellation dans le Val d'Oise en juillet 2016, vient de voir la justice trancher en sa défaveur. Les trois gendarmes, dont elle avait publié les noms sur la page Facebook “La Vérité Pour Adama”, tout en les accusant d’avoir “tué” son frère, ont obtenu gain de cause. Le 26 février la Cour d’appel a ainsi rendu un arrêt condamnant la jeune femme à verser 4 000 euros aux plaignants.

Un jugement qui vient contrebalancer une première sentence en juillet 2020. La justice avait alors exigé que les gendarmes payent “ 2 000 € pour procédure abusive suite à leur action judiciaire contre Assa Traoré pour atteinte à la présomption d’innocence des gendarmes”, comme le relevait avec un plaisir non dissimulé, Assa Traoré, sur sa page Instagram. Le juge des référés avait alors estimé qu’il était impossible de considérer que les propos relevés sur la page “La Vérité Pour Adama” étaient strictement du fait de l’accusée.

Assa Traoré peut déchanter, car, sur ces cinq publications publiées sur Facebook entre le 19 septembre et le 19 novembre 2019, la Cour d’appel a considéré que deux d’entre elles pouvaient factuellement être attribuées à l’égérie du mouvement dit “antiraciste”. L’usage de la première personne du singulier ne laissait, selon elle, aucun doute sur l’auteur du texte. Une prose par ailleurs sans équivoque, qui accusait frontalement les trois gendarmes d’avoir “tué” Adama Traoré.

Les trois militaires ont toujours nié avoir eu un comportement susceptible de provoquer la mort du frère d’Assa Traoré. Par ailleurs, la justice a toujours abondé en ce sens, étant donné qu’elle ne les a jamais mis en examen, et ce en dépit des demandes répétées de la famille Traoré. A la suite de...

Contenu disponible gratuitement

49 % de ce contenu restent à découvrir !

Pour accéder à la totalité des contenus gratuits, vous devez vous connecter ou créer un compte.

Chargement des commentaires...

Vous aimerez aussi

FP+