sociétéRuralité

Avec la crise Covid, le monde rural séduit de plus en plus les Français

05/04/2021

ARTICLE. Familles rurales et l’IFOP publient les résultats de deux sondages sur la perception qu’ont les Français des territoires ruraux. Les opinions sur la campagne sont de plus en plus positives, malgré le manque de service public. Ils sont de plus en plus nombreux à envisager d’y déménager.

Avec la crise Covid, le monde rural séduit de plus en plus les Français

Et si la crise du Covid devenait la bouée de sauvetage des campagnes françaises ? Dans la lignée de notre entretien sur le sujet avec Anthony Cortes, une enquête de Familles rurales, réalisée en partenariat avec l’IFOP et publiée cette semaine, démontre que la campagne jouit d’un regain d’intérêt manifeste. 72 % des personnes interrogées (1 502 personnes spécifiquement rurales, et 1 006 personnes représentatives de l’intégralité de la population) considèrent que le monde rural connaît un renouveau. C’est 29 points de plus qu’il y a deux ans, lorsque Familles rurales avait commandé la même enquête. Et ce n’est pas le seul point à connaître une évolution considérable : ils sont 66 % à considérer que les territoires ruraux sont dynamiques, contre 50 % en 2018.

Certains points font consensus : 94 % estiment que le monde rural gagnerait à être connu. Pour 80 % des sondés, il s’agit du cadre idéal. Et les personnes directement concernées, les “ruraux”, plébiscitent leur mode de vie : 97 % estiment qu’il est préférable de vivre à la campagne. Les zones rurales ne sont plus l’espace d’un fantasme épié de loin : ils sont 5 % de plus qu’il y a deux ans à envisager d’aller vivre et travailler à la campagne. Un chiffre qui concerne un nombre important de Parisiens. 45 % d’entre eux, après un an de confinement et de couvre-feu entassés dans des appartements minuscules, rêvent d’espace et de verdure.

Pour autant, si l’amélioration de l’image est notable, la fracture territoriale demeure. Le monde rural reste un monde qui, s’il attire les populations en quête de sens, de calme et de qualité de vie, souffre d’un désengagement continu de l’État. Désengagement qui a grandement explosé aux yeux de tous, lors de la crise des gilets jaunes, en 2018. Un...

Contenu disponible gratuitement

55 % de ce contenu restent à découvrir !

Pour accéder à la totalité des contenus gratuits, vous devez vous connecter ou créer un compte.

Chargement des commentaires...

Vous aimerez aussi

FP+