sociétéEELVabonnés

Toilettes inclusives : quand le maire de Lyon se moque de Laurent Wauquiez

04/10/2022

ARTICLE. La mairie de Lyon refuse une subvention de la Région Auvergne-Rhône-Alpes concernant la mise en place de nouvelles caméras de sécurité dans la ville. Plus précisément Gregory Doucet accepterait cette somme, à condition qu’elle puisse servir  notamment à la création de nouvelles toilettes inclusives.

Toilettes inclusives : quand le maire de Lyon se moque de Laurent Wauquiez

En langage internet, on appellerait cela un troll. Le 9 septembre, la mairie de Lyon a communiqué à différents médias une bien étrange réponse qu’elle a envoyée à une proposition de la Région Auvergne-Rhône-Alpes. Alors que la région souhaite renforcer la sécurité dans la capitale des Gaules, Gregory Doucet préférerait investir la somme ailleurs, notamment dans… des toilettes inclusives.

C’est à l’automne 2021 que Renaud Pfeffer, vice-président de la Région délégué à la sécurité a proposé à Lyon une subvention à hauteur de 1 million d’euros. Une enveloppe destinée à « équiper la police municipale et déployer des caméras de vidéo-protection et renforcer ainsi la sécurité des Lyonnais », d’après la Région. Malgré une relance de Laurent Wauquiez en mars 2022, la proposition n’avait pas reçu les faveurs de la municipalité qui l’avait superbement ignorée.

Elle est donc sortie du mutisme le 9 septembre. S’estimant suffisamment pourvue en matière de vidéos surveillance grâce à ses 571 caméras, Gregory Doucet a déclaré accepter le million d’euros pour d’autres projets. L’achat de barrières anti-véhicules béliers, de talkies-walkies,  d’une camionnette utilisée dans le cadre d’opération de sécurité routière, de chasubles ou bien de cinémomètres destinés à contrôler la vitesse des véhicules.

FO Police dépitée

Pour ne laisser aucune ambiguïté sur sa réponse, la mairie a précisé en dernier lieu qu’elle consacrerait également une partie de l’enveloppe au développement d’urinoirs inclusifs pour femmes dans le but de rééquilibrer « l’usage des espaces publics entre les femmes et les hommes ». Une proposition qui fait écho au dispositif lyonnais polémique expérimenté depuis avril par la mairie, qui en tire un bilan positif.

Laurent Wauquiez, président de la Région Auvergne-Rhône-Alpes a peu gouté à la provocation de Gregory Doucet. Au quotidien Le Progrés, il a avoué avoir « d’abord cru à une blague » tout...

Contenu réservé aux abonnés

31 % de ce contenu restent à découvrir !

Pour le consulter, vous devez vous connecter ou vous abonner.

Chargement des commentaires...

Vous aimerez aussi