sociétéCovid-19

Traçage sanitaire : vers une généralisation des « QR codes » dans les lieux à risques

20/01/2021

ARTICLE. Bars, restaurants et salles de sport seront bientôt équipés de « QR Code ». L’objectif est simple : les visiteurs devront scanner avec leur smartphone les codes digitaux et renseigner leurs informations personnelles. Un meilleur traçage, en somme.

Traçage sanitaire : vers une généralisation des « QR codes » dans les lieux à risques

L’application TousAntiCovid – téléchargée par 12,5 millions de Français - devrait s’enrichir d’une nouvelle fonctionnalité permettant d’enregistrer la présence dans certains lieux publics. La fonction photo des smartphones permettra de scanner les QR codes, ces code-barres numériques liés à des pages web. Cette décision a été prise à partir du dernier avis du comité de contrôle et de liaison Covid-19, lequel conseille le gouvernement sur les dispositifs numériques possibles en contexte de crise sanitaire. Confirmée au Monde par le cabinet de Cédric O, le secrétaire d’Etat au numérique, la nouvelle fonctionnalité devrait être entériné par décret d’ici la fin du mois.

Il s’agit d’une alternative numérique aux « cahiers de rappel » qui servaient jusqu’ici à renseigner la présence des citoyens dans les lieux publics classés à risques. Attention, les QR codes ne remplaceront pas les cahiers de rappel mais les complèteront. A l’heure actuelle, si le gouvernement a prévu de rendre obligatoire la présence d’une méthode de traçage sur les lieux à risque, ces méthodes resteraient complémentaires les unes des autres. Le traçage numérique serait donc facultatif, un point sur lequel la Commission nationale de l’information et des libertés (CNIL) entend rester vigilante.

En effet, au-delà de la sécurité des données, selon le dernier Baromètre du Numérique et les données de l’Autorité de régulation des communautés électroniques et des Postes (Arcep), 77% des Français ont un smartphone – et non pas 95% comme l’avait prétendu le gouvernement au début de la crise sanitaire en confondant le chiffre des smartphones avec celui des téléphones portable -, ce qui exclue 23% des Français du processus et ravive la question de la « fracture numérique ».

Le principe serait le suivant : le fait de scanner le QR Codes enregistre dans l’application du lieu un identifiant avec date et heure. Si jamais...

Contenu disponible gratuitement

55 % de ce contenu restent à découvrir !

Pour accéder à la totalité des contenus gratuits, vous devez vous connecter ou créer un compte.

Chargement des commentaires...

Vous aimerez aussi

FP+