sociétéCovid-19

Un "vaccin-médicament" : l'aveu de Jean-François Delfraissy

25/01/2022

ARTICLE. Une 4e dose ? Alors que la question est déjà sur les lèvres de certains experts, Jean-François Delfraissy vient d’opérer un glissement sémantique d’importance en qualifiant les vaccins actuels de « vaccins-médicaments ». Au risque de chambouler la communication et la stratégie du gouvernement ?

Un "vaccin-médicament" : l'aveu de Jean-François Delfraissy


« Vous avez bien compris que ce vaccin est très particulier » a admis Jean-François Delfraissy, président du Conseil scientifique, invité dans la matinale de France Info ce mardi 25 janvier. « Ce vaccin est très particulier, c’est un vaccin-médicament. Il protège contre les formes sévères et les formes graves, et ça n’a pas été assez dit  ». Vaccin-médicament, le mot était lâché. Conscient qu’il n’était pas anodin, le président du Conseil scientifique l'assume cependant: « Je ne devrais pas dire ça et pourtant c’est la réalité ».

Le passe vaccinal, entré en vigueur ce lundi 24 janvier, fait de la vaccination des citoyens contre le COVID l’alpha et l’oméga de la vie publique. Pour autant, certaines voix, loin de l’anti-vaxisme de principe qui guide une partie minoritaire de la population depuis que les vaccins sont administrés, s’élèvent contre la politique sanitaire menée par leurs élus. La multiplication des rappels de doses obligatoires leur fait se demander la pertinence d’une vaccination tous les quatre mois.

Nous sommes loin de la promesse gouvernementale initiale : la vaccination devait permettre un retour à la vie d’avant, communiquaient abondamment les autorités. Las, non seulement le retour à la vie normale n’a pas eu lieu, mais des décisions contraignantes — voire aberrantes dans le cas du port du masque en extérieur alors même que la plupart des experts s’accordent sur son inutilité — sont venues se heurter à cette promesse. En un peu plus d’un an, trois doses vaccinales ont été administrées, et se pose désormais la question de la quatrième. Si ce n'est plus.

Un vaccin médicament néanmoins efficace… comme médicament

Sur ce point, Jean-François Delfraissy botte en touche. Le 8 décembre 2021, il expliquait devant le Sénat qu’il était «  possible que nous ayons besoin, à un moment donné, d’une...

Contenu disponible gratuitement

35 % de ce contenu restent à découvrir !

Pour accéder à la totalité des contenus gratuits, vous devez vous connecter ou créer un compte.

Chargement des commentaires...

Vous aimerez aussi

FP+