HistoireFPContenu payant

L'Europe, c'est la guerre !

« L’Europe, c’est la paix » : ce slogan, trop longtemps déguisé en argument d’autorité, fut servi et resservi ad nauseam pendant des décennies. Avec l’engagement de l’Union européenne dans la guerre en Ukraine, ce bourrage de crâne incessant a pris une bien étrange résonance…

/2023/06/9_europe


Combien de fois n’avons-nous pas entendu ce mantra, « L'Europe, c'est la paix », ressorti à chaque élection européenne, à chaque moment de doute – et ils ont été nombreux ! – saisissant les peuples quant au bien-fondé des institutions européennes, et désormais usé jusqu’à l’écœurement ? Au-delà du slogan, il faut nous interroger aujourd’hui sur sa réalité. Et pour cela, rappeler un certain nombre de faits historiques que les propagandistes de Bruxelles aimeraient nous faire oublier.


La paix ? quelle paix ?


De l’après 1945 au début des années 1990, l’Europe a vécu en paix. Oui, jusqu’en 1990… car la guerre en Europe ne date pas du conflit entre la Russie et l’Ukraine. Les guerres engendrées par la désintégration de la Yougoslavie se passèrent bien en Europe. Il est d’ailleurs étonnant de noter comment ces épisodes affreux ont été oubliés dans les discours européistes. Comme si ces guerres devaient être rangées dans des épisodes de violence auxquels les Balkans seraient habitués. Comme si les habitants de l’ancienne Yougoslavie, Croates, Serbes, Slovènes, Albanais et Kossovars, Monténégrins et Macédoniens enfin, n’étaient pas dignes d’être considérés comme des Européens. Comment donc qualifier un discours qui classe les personnes, décide subitement, et contre tout ce que nous a appris tant l’histoire que la géographie, qu’il y a des Européens de première et de seconde zones ? Le discours sur la paix et l’Europe se fonde aussi, et il faut le savoir, sur cette omission et sur cette abjection.

Mais, il est vrai, les quarante-cinq années de paix qui suivirent le deuxième conflit mondial étaient inespérées. Avant 1914, les guerres furent bien présentes. Entre 1871 et 1914, il y eut le conflit russo-turc de 1876-77, qui donna naissance à la Roumanie moderne et les guerres des Balkans dans lesquelles on peut voir une préfiguration du premier conflit mondial. Alors, oui, nous avons...

Vous aimerez aussi