opinionssociétéabonnésContenu payant

Crépol, Proche-Orient… La guerre civile des mots

CONTRIBUTION / OPINION. Dans une France fracturée, archipellisée, où le tribalisme règne et dans laquelle la nuance n'est plus qu'un concept vague, les mots deviennent très vite politiques. Selon Régis de Castelnau, la tragédie de Crépol et le conflit israélo-palestinien constituent à cet égard deux exemples éloquents.

/2023/11/crepol


Reprenant un propos de son ami Brice Parain à propos du mensonge, Albert Camus avait écrit : « mal nommer un objet, c'est ajouter au malheur de ce monde. » Cette citation, reprise à tort et à travers connaît aujourd’hui une fortune considérable. Utilisée malheureusement en général à mauvais escient, elle sert surtout à déformer les positions que l’on entend combattre, alors qu’elle visait à condamner le mensonge.

La France est un pays politiquement et économiquement abîmé, avec...

Vous aimerez aussi