opinions2022

2022 : imposer les idées souverainistes dans les programmes politiques

OPINION. La campagne présidentielle approche à grands pas et plusieurs mouvements commencent à formuler des propositions. Notre abonné propose une stratégie pour diffuser les idées du camp souverainiste.

2022 : imposer les idées souverainistes dans les programmes politiques

À un an de la présidentielle, il est urgent de formaliser un programme, en particulier dans sa dimension économique, à orientation souverainiste bien sûr. Il faut également trouver un homme pour le porter, le système est ainsi fait. Pour l’instant, Front Populaire se refuse à soutenir un candidat. Reste donc la méthode Hulot : faire signer une plateforme et des engagements aux hommes politiques qui se lancent dans la course, et pourquoi pas à d’autres. On a vu ce que cela a donné : la plupart ont signé, aucun n’a appliqué, du moins de manière significative. Certes, M. Hulot a fini par avoir un poste de ministre…

Cependant, quelle autre approche ? Je préconise donc la création rapide d’une plateforme qui pourrait être publiée, diffusée par tous les canaux et proposée à l’ensemble des politiques. Dont bien sûr François Asselineau, Nicolas Dupont-Aignan, Marine Le Pen, Philippe de Villiers, ou encore Jean-Pierre Chevènement et Arnaud Montebourg… Mais aussi les « non-souverainistes » comme Xavier Bertrand, Valérie Pécresse, François Baroin, Michel Barnier (pour rire) et de l’autre côté, Jean-Luc Mélenchon (idem), Olivier Faure, Yannick Jadot, Fabien Roussel — logiquement, Front Populaire devrait lui plaire étant donné que dans le passé, le PCF était protectionniste—, et on verra bien.

À tout le moins, cela mettra dans le débat public nos thèses. N’attendons pas, le sablier s’écoule vite. Et Emmanuel Macron est déjà en route pour sa réélection. Et la France est sous la tutelle grandissante de l’Europe via le plan de relance européen assorti d’engagements de réformes (chômage, retraites…). Ils nous faut donc un programme économique. Mettons-nous d’accord sur quelques grandes lignes. Il y a déjà eu énormément de propositions. Par exemple, la reprise en main des frontières, des droits de douane et des normes ; la séparation des banques d’affaires et des...

Contenu disponible gratuitement

42 % de ce contenu restent à découvrir !

Pour accéder à la totalité des contenus gratuits, vous devez vous connecter ou créer un compte.

Chargement des commentaires...

Vous aimerez aussi

FP+