opinionsDroite

Anatomie de la droite : la tentation populiste (3/3)

14/04/2022

OPINION. Dernière partie de ce triptyque consacré à la droite : notre lecteur y décrit la manière dont la question de l’enracinement participe à restructurer le paysage politique, sans pour autant remplacer le clivage gauche-droite.

Anatomie de la droite : la tentation populiste (3/3)


Edouard Philippe demain, lorsque son tour viendra (sans doute pour la présidentielle de 2027), jouera-t-il à son tour (Macron a largement usé de la technique) la raison contre le populisme ? Voilà du reste le terme nouveau, à droite, pour décrire le camp dont on devine qu’il franchit les limites du raisonnable. On aime à dire que les populistes ont les bons constats (parfois), mais les mauvaises solutions (toujours). Ils ne savent pas, sur simplifient, et n’ont pas le sens des réalités des technocrates cosmopolites au pouvoir. Populistes, par exemple, sont les critiques sur l’Union européenne ; populistes sont ceux qui soutenaient non au référendum sur la constitution européenne, en 2005 ; populistes évidemment ceux qui votent pour le Front national ; populistes les critiques contre l’immigration, contre l’islam, contre...

Contenu disponible gratuitement

84 % de ce contenu restent à découvrir !

Pour accéder à la totalité des contenus gratuits, vous devez vous connecter ou créer un compte.

Chargement des commentaires...

Vous aimerez aussi

FP+