opinionsCovid-19

Covid-19 : les mirages du vaccin

23/02/2021

OPINION. Efficacité, approvisionnement, politique de vaccination… De nombreuses questions relatives aux vaccins contre le Covid-19 restent en suspens. Si leur rôle dans la lutte contre l’épidémie n’est pas négligeable, considérer les vaccins comme unique horizon de sortie de crise risque de créer une désillusion.

Covid-19 : les mirages du vaccin

Depuis le début de la pandémie de Covid-19, il y aura bientôt un an, tout a été matière à dramatisation fondée sur l’image diabolisée de ce virus dont les effets sur l’espèce humaine - mortalité induite et pouvoir à ressurgir dans l’avenir à tout moment - seraient inédits. Même si le temps nous a permis de davantage mesurer la gravité relative de l’épidémie, dont la moitié des victimes a plus de 85 ans, le tragique relayé et amplifié par les médias a continué d’alimenter l’action gouvernementale. De plus, les mesures prises telles que le confinement initialement, puis le couvre-feu aujourd’hui continuent de brouiller une saine vision des choses. L’ambiance sur le sujet est devenue électrique. Au lieu de discussions ouvertes sur les options sanitaires possibles s’est imposée une voix officielle intolérante et déniant toute place à la controverse même appuyée scientifiquement. L’affaire s’est politisée et le fait de soulever des objections aux mesures en cours a été vu comme une opposition au chef de l'État et au gouvernement.

À y regarder de plus près, il apparaît avec du recul que nos gouvernants n’ont eu de cesse au fil du temps de rattraper la gestion calamiteuse de la pandémie de mars-avril 2020 où se sont accumulés les déboires (manque de tests, de masques, sous-équipement des hôpitaux) auxquels ils ont ajouté la décision ahurissante de ne pas traiter dès le début les sujets contaminés. Par la suite, l'entretien d’un climat anxiogène a fini par ancrer dans la population l’idée que l’on avait affaire à une maladie pas comme les autres, insaisissable, meurtrière, conduisant à inscrire dans cette optique la surmortalité des débuts et à faire oublier les éventuelles responsabilités. Et l’on en a rajouté en multipliant, une fois le pic épidémique passé, les tests de dépistage, en maintenant la population en haleine,...

Contenu disponible gratuitement

79 % de ce contenu restent à découvrir !

Pour accéder à la totalité des contenus gratuits, vous devez vous connecter ou créer un compte.

Chargement des commentaires...

Vous aimerez aussi

FP+