opinionsCovid-19

Covid 19 ou la déshérance des sociétés occidentales.

06/12/2020

OPINION. Notre société ne s’appuie plus sur un ensemble de préceptes qui va la bâtir, la rendre cohésive, l’organiser mais sur de simples caractéristiques qui la paupérisent jusqu’à la rendre insignifiante et complètement désœuvrée face à une épidémie qui la met face à des réflexions existentielles.

Covid 19 ou la déshérance des sociétés occidentales.

Une épidémie virale de moyenne envergure (entre la 9ème et 14ème épidémie des 100 dernières années) a montré l’extrême faiblesse morale, intellectuelle et spirituelle de la société occidentale moderne.

Une société totalement décharnée de toute spiritualité conduit à une perte de contrôle totale, le seul but des civilisations occidentales étant le consumérisme, l’hyper consommation comme seule principe de vie.

Toutes réflexions sur le sens du passage, sur la notion de vie, de mort , sur le système de valeurs à défendre pour mieux réussir le vivre ensemble,  amenant à une forme de spiritualité ou de réflexions intellectuelles, ont été balayées au profit de la consommation, seule valeur, ou plutôt seule caractéristique, qui anime l’occident et plus nouvellement l’orient.

Notre société ne s’appuie plus sur un ensemble de préceptes qui va la bâtir, la rendre cohésive, l’organiser mais sur de simples caractéristiques qui la paupérisent jusqu’à la rendre insignifiante et complètement désœuvrée face à une épidémie qui la met face à des réflexions existentielles.

Dans cette approche consumériste, on achète une santé, peut-être même fantasmons nous l’achat parfait, l’immortalité, comme on achèterait le dernier IPhone, en cotisant pour un système de soins, en payant nos impôts, des charges sociales. Les gouvernements se prêtent au jeu et pensent nous devoir  en contrepartie cet état de santé , notre président en France souhaitant même sauver toutes les vies ! Quel abêtissement, quelle infantilisation de la gouvernance, des gouvernés, de l’humanité occidentale au final, qui justifient probablement l’état du monde actuel post/per Covid.

Comme symptôme pathognomonique du vide absolu de notre société, le questionnement autour du Black Friday! Quel cynisme ! Comment peut-on dans l’état où se trouve l’humanité après 2 confinements, articuler un débat autour de la fête à neuneu du « j’achète tout et surtout n’importe quoi ». Les derniers soubresauts obscènes...

Contenu disponible gratuitement

44 % de ce contenu restent à découvrir !

Pour accéder à la totalité des contenus gratuits, vous devez vous connecter ou créer un compte.

Chargement des commentaires...

Vous aimerez aussi

FP+