opinionsCovid-19

Reconfinement : une jeunesse fracturée

OPINION. Il l’a dit : « il faudra continuer à rester chez soi, à télétravailler quand cela est possible, à renoncer aux réunions privées, aux rassemblements familiaux », et ce faisant, Emmanuel Macron a achevé de fracturer une jeunesse déjà complètement atomisée. Récit.

Reconfinement : une jeunesse fracturée

Il l’a dit : « il faudra continuer à rester chez soi, à télétravailler quand cela est possible, à renoncer aux réunions privées, aux rassemblements familiaux », et ce faisant, Emmanuel Macron a achevé de fracturer une jeunesse déjà complètement atomisée. Il a ainsi acté la fermeture des universités jusqu’à février au plus tôt, la banalisation des cours à distance, le retour dans le foyer familial, et l’isolement d’une jeunesse entière. Ce qui leur vaut ce traitement de faveur ? Sans doute leur absence de participation au système productif. S’ils sont économiquement stériles, alors leur marginalisation ne posera pas problème. Malheureusement, ce calcul politique est aussi faux que dangereux pour l’avenir d’une France dans laquelle la désunion guette. Récit.

Le naufrage de la jeunesse

D’aucuns pensaient que la vieillesse était un naufrage, il faut croire que la jeunesse peut aussi l’être : l’insertion professionnelle, la création d’un foyer, la structuration de l’identité… Autant de passages fondamentaux de la vie des jeunes français renvoyés aux calendes grecques. Les coupables de ce sabotage ? Le virus et son corolaire, les mesures sanitaires. Jamais une génération n’aura autant senti l’incertitude planer au-dessus de son avenir : l’activité économique moribonde laisse peu d’espoirs quant à de potentielles embauches, la fermeture des universités et le distanciel ferment les portes à des rencontres décisives. Décisives, car 62% des relations amicales, et bien souvent aussi amoureuses, naissent dans le cadre des études chez les 15-24 ans. Le reste des relations sociales étant permis par le sport, la culture, la vie associative… Autant de notions appartenant aujourd’hui au passé. Les rencontres ont été rendues aussi rares que les emplois, et la jeunesse s’est travestie en longue dérive déboussolée…

Une jeunesse sans repères

Cette désorientation de la jeunesse n’est pas nouvelle, les restrictions sanitaires ne faisant que porter...

Contenu disponible gratuitement

65 % de ce contenu restent à découvrir !

Pour accéder à la totalité des contenus gratuits, vous devez vous connecter ou créer un compte.

Chargement des commentaires...

Vous aimerez aussi

FP+