opinionsSociété

Sens du travail, subsidiarité, bien commun : témoignage d’un chef d’entreprise familiale

07/07/2021

OPINION. Patron d’une entreprise familiale artisanale, notre abonné expose sa vision de la société dans laquelle l’État et le privé travaillent en bonne intelligence pour le bien commun.

Sens du travail, subsidiarité, bien commun : témoignage d’un chef d’entreprise familiale

Il y a quarante-cinq ans, on nous enseignait fort bien le français, mais surtout les mathématiques, la physique, la chimie et la biologie sous tous ses aspects à l’Agro Paris aujourd’hui AgroParisTech. Ensuite, l’Insead (Institut européen d’administration des affaires) à Fontainebleau m’a permis de comprendre tout ce qui touche à l’économie et surtout à ce qui permet de piloter une entreprise. Ayant été mandataire social depuis l’âge de 32 ans comme dirigeant dans l’agroalimentaire, puis actionnaire obligé dans une entreprise de taille intermédiaire (ETI) faisant l’objet d’un LBO (le leveraged buy-out, pour « rachat avec effet de levier », est un montage financier permettant le rachat d'une entreprise par le biais d'une société holding, NDLR) réussi, je suis aujourd’hui président actionnaire avec mes enfants d’une belle entreprise du patrimoine vivant, une PME de 85 salariés, qui a pour uniques concurrents des importations chinoises.

Le Covid nous a fait mal même si nous n’avons jamais cessé de travailler, car les deux tiers de nos clients dépendent du tourisme international. Notre raison d’être est simple : transmettre une émotion à vie, à travers nos objets porteurs de sens, conçus et fabriqués en France. Ces objets sont divers et variés, allant des médailles religieuses et profanes, des objets de piété (eh oui !), à des insignes métalliques pour l’armée et la gendarmerie, en passant par de la bijouterie précieuse en sous-traitance ou sous forme de médailles de baptême, des pièces métalliques pour l’industrie du luxe ou des statues en résine… Je suis par ailleurs un entrepreneur chrétien engagé dans le mouvement EDC (Entrepreneurs et dirigeants chrétiens).

Ma contribution voudrait vous apporter un regard d’entrepreneur qui a toujours travaillé dans l’industrie là où elle se trouve, c'est-à-dire à la campagne et dans les petites villes. Cela fait 38 ans que je vais travailler à...

Contenu disponible gratuitement

72 % de ce contenu restent à découvrir !

Pour accéder à la totalité des contenus gratuits, vous devez vous connecter ou créer un compte.

Chargement des commentaires...

Vous aimerez aussi

FP+