sociétéCrise Sanitaire

Menaces contre Raoult : le professeur Raffi mis en cause

12/01/2021

ARTICLE. Le professeur François Raffi a finalement reconnu être « le corbeau » du CHU de Nantes, dont provenaient les menaces anonymes proférées à l’encontre de Didier Raoult, depuis mars. Ce dernier avait porté plainte à plusieurs reprises pour menaces et intimidation.

Menaces contre Raoult : le professeur Raffi mis en cause

L’information a commencé à circuler vendredi sur les réseaux sociaux. C’est Eric Chabrière, biochimiste et membre de l’IHU Méditerranée Infection, qui a mis le feu aux poudres en écrivant sur Twitter : « Le Pr Raffi du CHU de Nantes reconnaît être l’auteur des appels et SMS malveillants auprès du Pr Raoult. Le procureur de la République met en place une procédure judiciaire à son encontre. »

L’information circule alors un peu sur les réseaux sociaux, mais ne semble pas intéresser les médias. A l’heure actuelle, le procureur de la République de Nantes n’a pas confirmé l’information. Contacté par Front populaire, Eric Chabrière nous confirme : « Cette information nous a été envoyée dans un courrier du Procureur de la République, adressé à notre avocat. » Effectivement, contacté également, l’avocat de Didier Raoult, maître Brice Grazzini, ajoute : « Je vous confirme cette information dans la mesure où M. Raffi fait l'objet d'une mesure de composition pénale pour appels malveillants au préjudice du Pr Raoult. »

Voilà donc quel était l’objet du courrier envoyé par le procureur : une convocation pour composition pénale. Une mesure de composition pénale est une procédure proposée par le procureur de la République à un justiciable pour sanctionner une infraction sans aller jusqu’au procès. Il s’agit d’une procédure alternative aux poursuites classiques. Brice Grazzini nous apprend ainsi qu’il n’y aura pas de procès entre Didier Raoult et le chef du service du CHU de Nantes. La composition pénale est prévue pour le 20 janvier.

Par l’intermédiaire de Brice Grazzini, Didier Raoult avait porté plainte pour menaces de mort et intimidation, avec constitution de partie civile, contre son homologue François Raffi, en décembre dernier. Cible de menaces caractérisées et d’appels anonymes malveillants, le directeur de l’IHU Méditerranée avait déjà porté plainte en mars 2020 dans la...

Contenu disponible gratuitement

44 % de ce contenu restent à découvrir !

Pour accéder à la totalité des contenus gratuits, vous devez vous connecter ou créer un compte.

Chargement des commentaires...

Vous aimerez aussi