Histoireabonnés

Bruay-en-Artois : lieu de naissance de la gauche sociétale ?

08/12/2022

Il y a cinquante ans, un notable était accusé du meurtre d’une fille de mineur de fond à Bruay-en-Artois. Dans un contexte économique et social tendu, militants maoïstes et journalistes s’emparèrent de l’affaire, qui, à bien des égards, solda l’échec de la tentative d’alliance entre les soixante-huitards et le monde ouvrier.

Bruay-en-Artois : lieu de naissance de la gauche sociétale ?


Quels sont les faits ? Le jeudi 6 avril 1972, à Bruay-en-Artois, une cité minière du Pas-de-Calais, des enfants découvrent sur un terrain vague le corps de Brigitte Dewèvre, une jeune fille de 15 ans, fille de mineur. Elle a été étranglée et frappée à la tête avec un objet tranchant. Très vite, les policiers reconstituent l’emploi du temps de la victime. La veille, peu avant 20 heures, elle a quitté son domicile, pour se rendre chez sa grand-mère. Puis elle a disparu. Les enquêteurs s’intéressent rapidement à Maître Leroy, notaire à Bruay, dont le véhicule, une Peugeot 504 blanche, était garé ce soir-là à proximité du lieu de la disparition. Si les policiers concentrent leur attention sur lui, c’est qu’il ne peut donner d’explications convaincantes sur sa présence, le soir du crime, rue de Ranchicourt, à deux pas du terrain vague. En réalité, l’homme, célibataire, a rendu visite à Monique Mayeur, une femme mariée en instance de séparation. Fille d’un marchand de meubles de la ville, elle habite une villa que sépare une maigre haie du terrain vague et des corons. Par discrétion, Leroy tente d’éluder les questions des policiers, il se contredit. Interrogée, Monique Mayeur donne de la soirée du 5 avril une version qui diffère sur certains détails de celle de Pierre Leroy. Bientôt, de témoin il devient suspect. Le juge d’instruction de Béthune, Henri Pascal, qui était de permanence, place le notaire en garde à vue. L’affaire de Bruay-en-Artois vient de commencer.

La lutte des classes au premier plan

Quatre mois durant, ce qui n’est qu’un fait divers tragique tient quotidiennement la France en haleine. Avec ses nombreux rebondissements, l’affaire devient l’une des plus médiatisées du siècle. Ce qui retient l’attention du public, ce n’est pas seulement l’énigme d’un crime sordide, c’est tout un décor et...

Contenu réservé aux abonnés

85 % de ce contenu restent à découvrir !

Pour le consulter, vous devez vous connecter ou vous abonner.

Chargement des commentaires...