Littératureabonnés

Compléments de lecture

26/11/2021

La gauche et la droite : toute une histoire ! Ce clivage vieux de plus de deux siècles est, comme le rappelle Marcel Gauchet, « une de ces créations françaises qui ont fait le tour du monde », et dont nous continuons d’hériter, sous des formes multiples. En ces moments turbulents d’élection présidentielle, à mesure qu’approche l’heure du scrutin, chacun se voit sommé de choisir son camp. Heureux et lucide Raymond Aron, qui pouvait, sans être ridicule, se dire hémiplégique ! Cela dit, « être de gauche » et « être de droite », sont des formules qui règlent encore en profondeur notre vie politique, sociale et culturelle.

Compléments de lecture


Pour situer les deux bords

Histoire des droites

Sous la direction de Jean-François Sirinelli, coll. TEL, éd. Gallimard 1992

En trois volumes, denses à souhait, sous-titrés respectivement « Politique », « Cultures » et « Sensibilités », cette somme, qui fait suite à la Bible en la matière qu’est l’ouvrage de René Rémond, (Les Droites en France, paru en 1954), présente une exploration patiente et subtile de ce que recouvre le mot « droite ». Être de droite ? Quelle idée ! Comprenons bien que le mot « droite » se couvre d’un halo de malséance et de mauvaise conscience, quand celui de « gauche » aimante spontanément la vertu et le règne du bien. Et cela parce que c’est la gauche qui a, tout au long du XIXe siècle, forgé et modelé le vocabulaire de la politique, opposant significativement la frileuse « stabilité » au généreux « mouvement », l’inquiétant « ordre » au prometteur « contre-pouvoir ». Sirinelli et ses coauteurs ont su trouver à cette encyclopédie de la droite des entrées suggestives : ainsi, le deuxième tome ne se contente pas de recenser les partis, mais creuse plus avant le monde culturel de la droite, envisageant aussi bien les salons que les revues, s’intéressant à ce que furent les ligues, se demandant comment la figure de Jeanne d’Arc ou le traumatisme de la Vendée a nourri tout un imaginaire. On s’arrêtera tout particulièrement sur le IIIe tome pour comprendre combien le clivage est affaire de « sensibilités », de goûts, de perceptions diffuses : comment s’ancrent à droite un individu, un citoyen, une pensée. Méditons, au chapitre XXI, le suggestif « Portrait de l’homme de droite » offert par Alain-Gérard Slama.


La Droite et la Gauche, Histoire et destin

Marcel Gauchet, coll. Le Débat, éd. Gallimard 2021...

Contenu réservé aux abonnés

87 % de ce contenu restent à découvrir !

Pour le consulter, vous devez vous connecter ou vous abonner.

Chargement des commentaires...

Vous aimerez aussi